Les Tuniques écarlates (1940) Cecil B. DeMille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Tuniques écarlates (1940) Cecil B. DeMille

Message par jeanco le Mer 1 Juin - 8:46

Les Tuniques Ecarlates "North West Mounted Police"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Titre France : Les Tuniques écarlates
Titre original us  : North West Mounted Police

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Année de production : 1940
Couleur : Technicolor
Pays : Etats-Unis
Genre : western
Durée : 2h05
Réalisateur : Cecil B. DeMILLE
Scénariste(s) : Alan LE MAY, Jesse LASKY Jr et C. GARDNER  SULLIVAN
Producteur : Cecil B. DeMILLE
Distributeurs France : Fnac  'les introuvables''
Chef opérateur : Victor MILNER, W. Howard GREENE
Bande originale / Compositeur : Victor YOUNG
Photographie : Victor Milner et W. Howard Greene
Montage : Anne Bauchens
Effets visuels : Farciot Edouart et Gordon Jennings
Costumes : Natalie Visart et Joe De Young
Acteurs / actrices:
Gary COOPER, Madeleine CARROLL, Paulette GODDARD, Preston FOSTER, Robert PRESTON, George BANCROFT, Lynne OVERMAN, Akim TAMIROFF..

Avis :
Superbe film racontant la révolte opposant les métis du canada contre la célébre police montée, les tuniques rouges .
De l'action,de l'amour et de superbes paysages filmés en technicolor, à voir absolument.
Le dvd est de très bonne qualité malgré que ce film de cecil B DeMille date de 1940. Un de mes westerns préférés. JC

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Dernière édition par jeanco le Sam 4 Juin - 16:31, édité 3 fois
avatar
jeanco
Remise des armes
Remise des armes

Messages : 48
Cartouches : 78
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 66
Localisation : Fort Midable

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tuniques écarlates (1940) Cecil B. DeMille

Message par Sitting Bull le Mer 1 Juin - 18:36

Très bon film, effectivement. Voici une capture du film, comme ça en passant ! Very Happy

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Sitting Bull
Shane
Shane

Messages : 1403
Cartouches : 1678
Réputation : 9
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 79
Localisation : La grande prairie arborée du sud-ouest.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tuniques écarlates (1940) Cecil B. DeMille

Message par Tyrone le Jeu 2 Juin - 12:18

Very Happy Trés bien Jeanco !
avec un peu d'entrainement ce sera parfait ; bonne continuation Amigo  Wink


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Shoot First ... or Die * That is The Question !       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ~
avatar
Tyrone
Shérif Dan Blaine
Shérif Dan Blaine

Messages : 9379
Cartouches : 11418
Réputation : 15
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 59
Localisation : Far West

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tuniques écarlates (1940) Cecil B. DeMille

Message par Cooper le Jeu 2 Juin - 18:43

Excellent choix de film Jeanco, et merci pour tes posts !!!  


Dernière édition par Cooper le Dim 19 Oct - 20:21, édité 1 fois

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7212
Cartouches : 8446
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tuniques écarlates (1940) Cecil B. DeMille

Message par Tyrone le Dim 19 Oct - 18:47

Revu aujourd'hui dans une version d'une qualité irréprochable, un vrai bonheur !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Shoot First ... or Die * That is The Question !       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ~
avatar
Tyrone
Shérif Dan Blaine
Shérif Dan Blaine

Messages : 9379
Cartouches : 11418
Réputation : 15
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 59
Localisation : Far West

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tuniques écarlates (1940) Cecil B. DeMille

Message par Chris 68 le Dim 19 Oct - 19:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'HISTOIRE

En 1885, les hommes de la police montée canadienne, «les tuniques écarlates», tentent de remettre de l'ordre dans une région fortement perturbée par une révolte des métis. L'un des agents canadiens, Ronnie Logan, s'éprend de la fille de l'un des meneurs de la rébellion, la belle Louvette Corbeau. Sa soeur, April, est courtisé par l'un de ses amis, Jim Brett. Un ranger texan, Dusty Rivers, qu'un mandat d'arrêt contre Jacques Corbeau a fait venir depuis le Texas, prête main forte aux tuniques écarlates. Il devient également le rival de Jim auprès d'April. Dusty assure la protection d'April, tandis que Jim effectue une mission dans un campement indien...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chris 68
1er Mercenaire
1er Mercenaire

Messages : 667
Cartouches : 709
Réputation : 20
Date d'inscription : 01/06/2014
Localisation : El Paso (Texas)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tuniques écarlates (1940) Cecil B. DeMille

Message par Cooper le Dim 19 Oct - 20:30

Il s'agit du premier film de Cecil B. DeMille en technicolor, et de la deuxième collaboration entre le réalisateur et la star Gary Cooper. Ils tourneront encore deux films ensemble par la suite, L'Odyssée du docteur Wassell et Les Conquérants d'un nouveau monde (où ils retrouvent Paulette Goddard, cette fois-ci en vedette).

Le réalisateur use d'un procédé efficace dans son film, celui de faire apparaître la vedette très tard, suscitant ainsi la curiosité du spectateur sur la façon dont elle va apparaître à l'écran. Ainsi Gary Cooper fait son entrée, à cheval, au bout de vingt minutes de film juste avant que les portes de la caserne ne se ferment pour la nuit. L'idée était d'autant plus efficace que Gary Cooper était alors une énorme star et que le film reposait sur ses épaules.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À noter que c'est aussi le premier film en couleurs de Gary Cooper.
Un jeune acteur fait ses débuts devant la caméra de Cecil B. DeMille : il s'agit de Robert Ryan, qui a un petit rôle. L'acteur se distinguera par la suite dans des classiques tels que La Horde sauvage ou Les Douze Salopards.

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7212
Cartouches : 8446
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tuniques écarlates (1940) Cecil B. DeMille

Message par J.Randall le Lun 20 Oct - 17:02

La police montée canadienne, symbole de la domination britannique au Canada, tente de maintenir l'ordre. Dusty Rivers, un Texas Ranger, vient se joindre aux "Tuniques Rouges": ": Il recherche un meurtrier, qui est Jacques Corbeau, pour l'arrêter et le ramener au Texas.

L'amour intervient au milieu du drame naissant : Ronnie Logan est épris d'une métisse, Louvette, qui lui apprend bientôt qu'elle est la fille de son ennemi : Jacques Corbeau. Ronnie est mis en garde par son supérieur, le sergent Jim Brett, qui n'ose toutefois trop rien dire étant lui-même amoureux de April, la soeur de Ronnie. Quand Dusty River apparaît, celle-ci ne semble pas insensible au charme de Dusty Rivers.

Les Indiens commettent leurs premiers méfaits, la révolte gronde, mais les Tuniques Rouges veillent. Ronnie Logan, aveuglé par sa passion pour Louvette, abandonne son poste, permettant ainsi aux Indiens de tendre une embuscade à la Police Montée. C'est un massacre. Pourtant, grâce à Dusty et au sacrifice des Tuniques Rouges, la révolte sera matée. Dusty repart au Texas, avec son prisonnier Jacques Corbeau, laissant à leur bonheur April et Jim Brett.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avatar
J.Randall
Wanted: Dead or Alive
Wanted: Dead or Alive

Messages : 279
Cartouches : 304
Réputation : 3
Date d'inscription : 23/08/2014
Age : 50
Localisation : Las Tunas - Los Angeles Country, California

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tuniques écarlates (1940) Cecil B. DeMille

Message par shériff Thompson le Lun 20 Oct - 17:48

C’est avec ce film que Cecil B. DeMille passe pour la première fois à la couleur, un choix qu’il n’abandonnera jamais plus. A noter que John Ford dans Sur la piste des Mohawks (1939) et King Vidor dans Le grand passage (1940) utiliseront tout pareillement les paysages canadiens pour leur premier film en couleur. De Mille s'attache surtout à mettre en valeur les tenues flamboyantes des hommes de la Police montée. Les paysages, à part quelques rares plans tournés par la seconde équipe, se limitent à une toile peinte et quelques accessoires en carton pâte filmés dans un studio de la Californie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le film d'aventure est traité avec la même désinvolture permettant de nombreuses séquences humoristiques. Ainsi des mimiques expressives de Gary Cooper lorsqu il confond les sonorités de réveil avec ceux de ravioli (accent canadien), lorsqu'il plaisante sur la fête nationale du 4 juillet qui célèbre uen indépendance que n'ont pas les Canadiens, lorsqu'il s'aperçoit après son défi non relevé à Jacques Corbeau que ses revolvers avaient été déchargés par les Indiens ou bien encore du duel pour rire entre l'Ecossais et Dan Duroc dans lequel celui-ci ne peut répliquer ayant perdu le bouton de son pantalon.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'histoire d'amour se termine pareillement sur une note humoristique : April et Jim Brett faisant semblant de ne pas voir que Dusty soustrait Jacques Corbeau à la justice canadienne pour accomplir sa mission tout en lui révélant avec désinvolture qu'il n'aura pas l'amour d'April qui lui avait pourtant promis de fuir avec lui. Maintenant que l'honneur de son frère est sauf, elle préfère rester au Canada avec Jim. Un ironique "Tu viens mon coeur" adressé par Dusty à son prisonnier comme quelques instants plus tôt Jim Brett l'avait dit à April conclut le film.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
shériff Thompson
Wyatt Earp
Wyatt Earp

Messages : 603
Cartouches : 636
Réputation : 9
Date d'inscription : 12/01/2014
Localisation : Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tuniques écarlates (1940) Cecil B. DeMille

Message par Cooper le Lun 20 Oct - 20:54

« L’amour fait faire de drôles choses » dit Gary Cooper à Paulette Goddard vers la fin des Tuniques écarlates. Cette phrase aurait d’ailleurs très bien pu être mise en exergue sur une affiche du film ; étonnant pour un western militaire et par rapport à ce que nous en attendions au vu d’un titre aussi martial promettant avant tout de la grande aventure ! Et pourtant, si l’on se penche sur les personnages principaux, on constate que la principale motivation dans leurs agissements est justement l’amour, que les conséquences soient d’ailleurs néfastes ou bénéfiques. Mais Cecil B. DeMille est moins romantique que ses protagonistes, puisque le seul personnage masculin à trouver chaussure à son pied à la toute dernière minute est celui qui aura pourtant privilégié son devoir à des sentiments plus élevés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

D’ailleurs, sans le dévoiler, le final va franchement à l’encontre de tout ce à quoi nous nous attendions. Alors, vraiment « Ecrasant d’ennui et de convention scénaristique » comme l’affirment Coursodon et Tavernier dans leur fameux 50 ans de cinéma américain ? Rien que cette dernière séquence vient à mon avis le contredire. Tous ces paradoxes mêlés à une approche historique assez intéressante (d’autant que la période et les faits évoqués ont rarement été abordés, par la suite non plus d’ailleurs) font au contraire de ce troisième western parlant de Cecil B. DeMille un film plutôt original, une sorte de "mélodrame d’aventure humoristique" parfois balourd mais jamais ennuyeux. Il a pour toile de fond historique en 1885 la "North-West Resistance", à savoir la révolte des Métis canadiens menés par Louis Riel contre le gouvernement du Canada et le symbole de sa domination britannique, la police montée, 15 ans après l’écrasement de la première insurrection déjà menée par le même homme.

DVDCLASSIK



_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7212
Cartouches : 8446
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tuniques écarlates (1940) Cecil B. DeMille

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum