La rubrique nécrologique du cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La rubrique nécrologique du cinéma

Message par El Houba le Mar 23 Mai - 15:44

RIP Roger MOORE

http://www.huffingtonpost.fr/2017/05/23/roger-moore-est-mort-deces-de-lacteur-emblematique-de-james-bo_a_22105356/
avatar
El Houba
Sheriff John Grant
Sheriff John Grant

Messages : 1570
Cartouches : 1962
Réputation : 22
Date d'inscription : 18/04/2010
Age : 69
Localisation : au bord du Rio Bravo

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rubrique nécrologique du cinéma

Message par Cooper le Mar 23 Mai - 17:48

L'acteur britannique nous a quittés aujourd'hui, mardi 23 mai 2017
à l'âge de 89 ans. Révélé par de grandes séries télévisés comme Amicalement vôtre et Le Saint, il succéda en 1973 à Sean Connery dans le rôle de 007.


La disparition inattendue de l'ancien James Bond a déclenché une importante vague d'émotion au Royaume-Uni et dans le reste du monde.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avec son air désinvolte et son élégance aristocratique relevée d’une pointe d’insolence tempérée par le fameux flegme britannique, Roger Moore a conquis le public féminin dans la peau de Simon Templar, puis dans celle de l’agent secret 007.

Après une jeunesse passée dans la Royal Army, sa vocation commence à se déclarer grâce à un passage à l’Academy of Dramatic Art, où il se fait remarquer par un producteur qui lui permet d’apparaître dans un petit film.

Mannequin, il débute à la télévision dans ‘Drawning Room Detective’ en 1950, mais commence sérieusement à se faire connaître dans la série ‘Ivanhoé’, où l’armure de chevalier lui va comme un gant. En 1961, Roger Moore devient l’énigmatique détective de la série ‘Le Saint’, où suspense et intrigues fantastiques composent son cocktail. D’une longévité exceptionnelle, la série s’arrête en 1969, au soulagement de l’acteur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après s’être affranchi du caractère de Templar dans le film ‘The Man Who Haunted Himself’ en 1971, il est sollicité pour jouer dans ‘Amicalement Vôtre’. Une fois de plus, il se trouve dans la peau d’un aristocrate fair-play, Brett Sinclair. Face à lui, Tony Curtis en Danny Wilde gaffeur à souhait. Mais la série ne rencontre pas le succès escompté et s’achève au bout de 24 épisodes.

On fait alors appel à lui pour endosser le rôle de James Bond dès 1973. ‘Vivre et laisser mourir’, ‘L’Homme au pistolet d’or’, ‘L’Espion qui m’aimait’, ‘Moonraker’… Roger Moore incarnera sept fois l’agent secret de Sa Majesté avec un style bien particulier : chemises à jabots et brutalité maniérée en qui ses détracteurs voient la manifestation d’un James Bond efféminé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ambassadeur de l’Unicef depuis 1991, Roger Moore apparaît dans des films en guest-star, mettant désormais sa célébrité au service des Droits de l’enfant. Il meurt le 23 mai 2017 à l'âge de 89 ans à Crans-Montana en Suisse.

Chroniques & anecdotes

Le 5 octobre 1962 - Le célèbre agent des services secrets britanniques, James Bond, apparaît pour la première fois sur grand écran avec la sortie en salles de ‘Dr No’. Sous le costume, Sean Connery (donnant la réplique à Ursula Andress), qui incarnera le héros sur plusieurs épisodes. Autres acteurs clés ayant endossé l’identité de l’agent le plus sexy de la Couronne : Roger Moore (de 1973 à 1985) ou encore Pierce Brosnan (de 1995 à 2002).

Dernier en date à revêtir le costume : Daniel Craig dans ‘Casino Royale’ (2006). Créé par l’auteur britannique Ian Fleming, James Bond porte en fait le nom d’un ornithologue britannique ayant vécu de 1900 à 1989. Ian Fleming s’inspira de son nom en lisant son ouvrage ‘Birds of the West Indies’.

En raison de ses actions en faveur de l’Unicef, Roger Moore a été nommé Commandant de l’Empire britannique et Chevalier de l’Empire britannique en 2003, reconnaissance qui l’a plus touché que si cela avait été pour sa carrière cinématographique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Roger Moore n’aurait jamais dû obtenir le rôle de Simon Templar dans l’une des série culte des sixties, ‘Le Saint’. Mais le producteur fut contraint de remplacer l’acteur pour qui avait été envisagé le rôle principal… Sean Connery !

Bien que ‘Amicalement vôtre’ ai été un échec au moment de sa diffusion dans les années 1970, la série connaît un succès sur le tard dans les années 1980. Devenu culte, les fans ne se lassent pas de revoir le fameux duo Moore-Curtis dans des ambiances psychédéliques !


Source Lefigaro.

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7207
Cartouches : 8439
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rubrique nécrologique du cinéma

Message par Cooper le Mar 23 Mai - 17:55


_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7207
Cartouches : 8439
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rubrique nécrologique du cinéma

Message par Tyrone le Mar 23 Mai - 20:13

RIP Roger Neutral
je me souviens bien du western " Le trésor des sept collines (1961)
Gold of the Seven Saints " où il joue avec Clint Walker

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Shoot First ... or Die * That is The Question !       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ~
avatar
Tyrone
Shérif Dan Blaine
Shérif Dan Blaine

Messages : 9370
Cartouches : 11409
Réputation : 15
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 59
Localisation : Far West

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rubrique nécrologique du cinéma

Message par shériff Thompson le Mer 24 Mai - 16:42

Archétype du gentleman anglais, Roger Moore avait acquis une renommée internationale grâce à trois séries télévisées : Ivanhoé, Le Saint (avec le personnage de Simon Templar) et l'inénarrable Amicalement Vôtre. Il nous manquera à toutes et tous, repose en paix Roger !!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Le trésor des sept collines " (1961) Gordon Douglas

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
shériff Thompson
Wyatt Earp
Wyatt Earp

Messages : 595
Cartouches : 628
Réputation : 9
Date d'inscription : 12/01/2014
Localisation : Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rubrique nécrologique du cinéma

Message par The Wraith le Lun 29 Mai - 18:12

LUNDI 29 MAI 2017 / DECES JEAN MARC THIBAULT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20170528.AFP4246/deces-du-comedien-jean-marc-thibault-l-alter-ego-de-roger-pierre.html

Il avait surtout connu la célébrité avec Roger Pierre, avec qui il a formé un immortel duo comique. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la paire se produit dans de nombreuses émissions populaires du moment, avant de multiplier les spectacles et de présenter la célèbre émission Les Grands Enfants, de 1967 à 1970.

Cinq long-métrages naîtront aussi de leur collaboration : "La Vie est belle" (1956), "Vive les vacances" (1958), "Les Motards" (1959), "Un cheval pour deux" (1961) et "Faites donc plaisir aux amis" (1969). Jean-Marc Thibault sera aussi à l'affiche de nombreuses comédies populaires, comme "Les Baratineurs" (1965).

Le "beauf" de Lionel Jospin

Avec lui, c’est une génération d’humoristes qui s’éteint. Dans l’esprit des Français, la moitié de Roger Pierre était aussi le "beauf" de Lionel Jospin. Les deux hommes avaient en commun d’avoir épousé les sœurs Agacinski : Sophie, la comédienne que Jean-Marc Thibault épousa en secondes noces en 1983, et Sylviane, la philosophe, qui accompagna son mari jusqu’à Matignon.

Derniers rôles en 2009

Jean-Marc Thibault était né dans l’Yonne en 1923, d’un père cuisinier et d’une mère au foyer, mais avait grandi à Montreuil en banlieue parisienne avant d’intégrer le cours Simon où il apprendra le métier, tout en écumant les cabarets de la capitale avec Roger Pierre qu’il rencontre à Radio Luxembourg. Le comédien privilégiera par la suite la télévision, où on le voit à l'affiche de la série "Maguy", aux côtés de Rosy Varte et Marthe Villalonga, entre 1985 et 1994.

On le reverra sur grand écran dans les années 2000, ainsi dans le film "Vidocq" de Pitof (2000). Ses deux derniers rôles au cinéma remontent à 2009, l’un dans "Un homme et son chien", de Francis Huster, et l’autre dans "Mademoiselle Chambon", de Stéphane Brizé.

Depuis, il s'était fait très discret, alors que son compère Roger Pierre était décédé en janvier 2010.


Le Dauphiné
avatar
The Wraith
Phantom
Phantom

Messages : 371
Cartouches : 405
Réputation : 8
Date d'inscription : 13/07/2015
Localisation : LE NEANT

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rubrique nécrologique du cinéma

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum