JACK MACCALL, DESPERADO (1953) de Sidney Salkow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JACK MACCALL, DESPERADO (1953) de Sidney Salkow

Message par bannon le Mer 20 Jan - 22:03

                 JACK MCCALL, DESPERADO  (1953) de Sidney Salkow
                                                                                 Inédit en France

                       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                                                      [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                                                                            DISTRIBUTION

                                                   George Montgomery..........................Jack McCall
                                                   Angela Stevens.....................................Rose Griffith
                                                   Douglas Kennedy.................................Bill Hickok
                                                   James Seay............................................Bat McCall
                                                  Eugène Iglesias.....................................Grey Eagle
                                                  Jay Silverhells.......................................Red Cloud
                                                  William Tannen..................................Spargo

                     [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


                                                                        SYNOPSIS

Pendant la guerre de Sécession, le soldat Jack McCall, un sudiste qui combat dans les rangs de l'union, est envoyé porter une dépêche à une unité de cavalerie voisine. Il rencontre deux soldats fédéraux blessés qui lui demande comment rejoindre les lignes nordistes, et McCall, ignorant qu'il s'agit en fait d'espions sudistes déguisés, leur fait un plan. Celui-ci est immédiatement transmis à l'état major confédéré et l'unité de McCall est presque anéantit.

Accusé de trahison et condamné à mort, McCall s'échappe et, après être passé chez ses parents, s'évapore dans la nature. Les soldats qui le poursuivent sous les ordres du sergent Hickok et de son cousin, Bat, tuent ses parents et confisquent la propriété à leur profit

La guerre terminée, McCall rencontre Spargo, un comparse de Hickok qui lui apprend que son inculpation avait pour but de le déposséder de ses biens, et que Hickok et Bat sont dans les Dakotas où ils envisagent de provoquer une guerre contre les sioux pour s'emparer des mines d'or qui se trouvent sur leurs terres.


                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                         [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                         [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le nom connu (et controversé) de Bill Hickok et celui de Jack McCall sont ici employé de façon réelle, mais, historiquement parlant, les faits sont dénaturés pour les besoins du film. Jack McCall fût, dans la réalité, un jeune poivrot qui assassina Hickok en lui tirant une balle dans le dos alors qu'il jouait au poker.

Ceci mis au point, ce western qui commence par la fin et nous offre par deux fois (au début et à la fin) le même très bon gunfight, nous apporte un scénario passionnant dominé par le charismatique George Montgomery, qui mâchoire serrée et œil glacé du vengeur, est tout simplement parfait.
Si on omet les sioux qui ne sont guère convaincants, et, qui, aux plus puristes d'entre nous, arrachent un sourire condescendant, on passe un agréable moment.

                                                                            Vu en VOSTF


                                                                             Lobby cards

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

                        [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
bannon
Major A. Charles Dundee
Major A. Charles Dundee

Messages : 392
Cartouches : 645
Réputation : 13
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 66
Localisation : l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACK MACCALL, DESPERADO (1953) de Sidney Salkow

Message par Invité le Lun 27 Juin - 6:39




Un bon western sans temps mort où dialogues et action alternent. Une grande variété de situations dans le récit en font un bon spectacle.Encore un George Montgomery qui mériterait d'être connu en France où il est inédit. A noter qu'ici Wild Bill Hickok est une fripouille !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JACK MACCALL, DESPERADO (1953) de Sidney Salkow

Message par Invité le Lun 27 Juin - 6:45



Autre titre pour ce film sorti au cinéma à Lille, titre secondaire, Le Desperado du Sud...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JACK MACCALL, DESPERADO (1953) de Sidney Salkow

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum