La mort tragique de Leland Drum (1966) Monte Hellman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La mort tragique de Leland Drum (1966) Monte Hellman

Message par Tyrone le Lun 12 Oct - 17:20

La mort tragique de Leland Drum (1966) The Shooting
Réalisateur Monte Hellman

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avec Millie Perkins , Warren Oates , Jack Nicholson , Will Hutchins
dans les principaux rôles .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mon avis : Habituellement je suis à l'unisson des notes données sur IMDb (ici 6.8)
mais cette fois je ne partage pas du tout le même avis ,
ce film que j'ai pris la peine de visionner deux fois , ne mérite pas plus de 4.5 ,
je l'ai trouvé ennuyeux et stupide .
(restera dans la poussière pour longtemps avant que je le repasse dans mon lecteur)



THE SHOOTING (1967) - Full Movie - Captioned


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Shoot First ... or Die * That is The Question !       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ~
avatar
Tyrone
Shérif Dan Blaine
Shérif Dan Blaine

Messages : 9380
Cartouches : 11419
Réputation : 15
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 59
Localisation : Far West

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort tragique de Leland Drum (1966) Monte Hellman

Message par Ranger J. McQuade le Lun 12 Oct - 17:36

Dire que « LA MORT TRAGIQUE DE LELAND DRUM » est passionnant, serait exagérer. On s’y ennuie ferme, malgré sa courte durée de 1 H 22, mais ses partis-pris radicaux, la crudité de sa facture (le son est parfois inaudible, on sent les coups de vent dans le micro !), et l’étrangeté de la BO, créent une ambiance très singulière de cauchemar éveillé, et finissent par séduire, sans convaincre tout à fait.

Millie Perkins est fascinante, dans ce rôle complexe, oscillant selon les séquences, entre l’emmerdeuse capricieuse, la vengeuse perverse, et l’ange de la mort. Warren Oates est égal à lui-même, apportant un poids de réalité à tout le film par sa seule présence. Et Jack Nicholson s’amuse manifestement, de son personnage de flingueur nasillard et nocif, que sa gâchette démange dès qu'il intervient dans l’action.

« LA MORT TRAGIQUE DE LELAND DRUM » a tout du film-culte, même si l’amateur de western classique n’y trouvera nullement son compte, et si le fan de Nicholson jugera qu'il a tout de même peu à faire.

Wild-Wild-Western.
avatar
Ranger J. McQuade
Lone Wolf
Lone Wolf

Messages : 170
Cartouches : 192
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort tragique de Leland Drum (1966) Monte Hellman

Message par Cooper le Lun 12 Oct - 20:15

Le site Wild Wild Western affirme que nous ne sommes pas chez Ford, encore moins chez Leone. En fait, si on devait absolument trouver un lien entre le western de Monte Hellman et une œuvre antérieure, il faudrait plutôt chercher du côté du théâtre de Samuel Beckett. Le film aurait pu s’intituler « EN POURSUIVANT GODOT ».

Quelques personnages-silhouettes, une femme sans nom poursuivant on ne sait qui, un ex-chasseur de primes taiseux, un benêt empressé, un « gunfighter » portant des gants noirs, traversent le désert à cheval, sans savoir exactement pourquoi. Bien sûr, on sait qu’un enfant a été tué, que le frère du taiseux a pris la fuite, et la femme semble obsédée par sa quête. Mais le scénario ne donne que peu d’indications psychologiques, ne s’abaisse à aucune péripétie facile, qui pourraient rendre le film plus attractif. Il se contente de suivre ces abstractions d’individus, dans un décor incolore et triste à pleurer, sous un ciel blanc, leur fait échanger de rares répliques très décalées, et s’achève dans un étrange « happening » expédié (trop) rapidement, qui renvoie aux écrits de Jack London.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7212
Cartouches : 8446
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort tragique de Leland Drum (1966) Monte Hellman

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum