Steve James (1952-1993)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Steve James (1952-1993)

Message par BIOMAN le Mar 6 Oct - 19:46

STEVE JAMES

Steve James est un acteur, cascadeur américain né le 19 février 1952 à New York et mort le 18 décembre 1993 à Burbank (Californie).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Naissance : 19 février 1952
New York, État de New York, (États-Unis)
Nationalité : États-Unis Américaine
Décès : 18 décembre 1993 (à 41 ans) Burbank, (Californie)
Profession : Acteur, Cascadeur

BIOGRAPHIE

Steve James était spécialisé dans les films à petit budget. Il eut une certaine notoriété dans les années 1980, où il incarna le fantasque et jovial Curtis Jackson aux côtés de Michael Dudikoff (le héros, Joe Armstrong) dans les célèbres American Ninja.

Steve James a ainsi marqué les esprits par un jeu décalé, alliant scènes de combat de premier choix, avec force poses tout en muscles, mimiques hilarantes et répliques « cool » (« Alors, t'en as eu assez ? ») ou fracassantes (« Non, moi je vais chercher Joe »). À une époque où les films de combat sérieux pullulaient (cf Bloodsport, avec Jean-Claude Van Damme, ou Nico, avec Steven Seagal), Steve James est reconnu pour son originalité parfois déconcertante.

Il s'est éteint prématurément en 1993, à la suite d'un cancer du pancréas, et repose au cimetière Hollywood Forever.

FILMOGRAPHIE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1980 : Exterminator, le droit de tuer de James Glickenhaus
1985 : Police fédérale Los Angeles (To Live and Die in L.A.) de William Friedkin
1985 : American Warrior (American Ninja) de Sam Firstenberg
1986 : The Delta Force (The Delta Force) de Menahem Golan : Bobby

1986 : American Warrior 2: le chasseur de Sam Firstenberg
1987 : Le Ninja blanc (American Ninja 2: The Confrontation) de Sam Firstenberg
1989 : American Ninja 3 (BLOOD HUNT) de Cedric SUNDSTROM
1991 : McBain de James Glickenhaus : Eastland
1993 : Weekend at Bernie's II de Robert Klane

avatar
BIOMAN
John Marston
John Marston

Messages : 224
Cartouches : 266
Réputation : 8
Date d'inscription : 05/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Steve James (1952-1993)

Message par Ranger J. McQuade le Lun 12 Oct - 18:30

Steve W. James naît le 19 Février 1952, à New York. Il est issu d'une famille d'artistes : son père, Hubert James, est trompettiste, tandis que sa mère, Dolorès James, est danseuse. Son oncle James Wall tourne dans des séries pour enfants à la télévision.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il vit ses premières années dans le Harlem hispanique, partageant sa jeunesse entre scoutisme, un visionnage assidu de la série télé "The Lone Ranger" et des séances ciné dans la mythique 42ème rue, temple du grindhouse. Le petit Steve bénéficie déjà d'une stature physique confortable qui lui permet de se tourner vers les arts martiaux, taekwondo et kung-fu (dont il devient ceinture noire), qu'ils découvrent grâce aux stars venues d'Orient.

Il se délecte des exploits martiaux de Bruce Lee et se prend de passion pour les bobines chinoises, tout en conservant un attrait certain pour le cinéma américain, des comédies de Laurel et Hardy au travail de Scorcese. C'est à l'âge de 13 ans, en découvrant Robert Shawn dans "Bons Baisers de Russie", qu'il attrape le virus du cinéma et abandonne définitivement son projet d'être pompier (à la grande joie de sa mère).

Il intègre la section cinéma du C.W. Post College, puis travaille pour le théâtre et la télévision dans des publicités. Impressionné par les performances de Bruce Lee et de Robert Conrad, il s'oriente ensuite vers le métier de cascadeur qu'il exerce sur de nombreux métrages ("Les Guerriers de la nuit", "The Wiz", "Les Seigneurs"...).

avatar
Ranger J. McQuade
Lone Wolf
Lone Wolf

Messages : 179
Cartouches : 201
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Steve James (1952-1993)

Message par Cooper le Lun 12 Oct - 20:46

Son premier véritable rôle à l'écran lui est donné dans "Exterminator - Le Droit de tuer", titre culte des films de vigilantes signé James Glickenhaus, dans lequel Steve joue le meilleur ami du héros incarné par Robert Ginty. Un rôle de faire valoir, certes (l'ami "ethnique" du héros WASP qui va mourir et justifier ainsi son entreprise d'extermination de la racaille), initialement prévu pour un acteur hispanique, mais que Steve James a finalement emporté grâce à sa motivation enthousiaste. Le tournage est pourtant émaillé d'un accident grave qui occasionne de profondes brûlures à Steve James, qui doit alors bénéficier d'une greffe de peau. Il en conservera une grande vigilance vis-à-vis des effets pyrotechniques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pendant la première moitié des années 80, Steve continue à enchaîner de petits rôles dans des séries télé ("Hooker", "Shériff, fais-moi peur", "Code Lisa"...), tandis que pour le cinéma, il alterne figuration ("The Soldier", "Fatal Vision", "Arthur"...) et cascades, œuvrant régulièrement sur les tournages de réalisateurs talentueux ("Pulsions" de Brian De Palma, "Wolfen" de Michael Wadleigh, "Ragtime" de Milos Foreman, "Police Fédérale, Los Angeles", de William Friedkin...).

Son travail sur "Hanky Panky" lui permet de rencontrer Sidney Poitier, un acteur afro-américain qu'il révère depuis son jeune âge. En 1983, "Vigilante", de William Lustig, lui offre un rôle un peu plus conséquent, ainsi que l'occasion de rencontrer William Strode, un autre de ses acteurs fétiches. La même année, il s'amuse à chorégraphier les cascades dans l'humoristique "The Brother from Another Planet".

Mais il faut attendre 1985 pour que Steve James entre de plain-pied dans le cinéma d'action, grâce au film qui lui collera à la peau des années durant : "American Ninja" ("American Warrior" en France), de Sam Firstenberg, réalisateur de l'écurie Cannon. Il part tourner aux Philippines le faire-valoir aux côtés d'un Michael Dudikoff voué au ninjutsu caucasien. Pourtant, le script n'est initialement pas tendre avec son personnage, bête sidekick noir pour les quotas et dont les dialogues frisent le "missié bwana". Sur son impulsion, et avec l'accord de Firstenberg, ses textes sont retravaillés afin d'étoffer son rôle de Curtis Jackson.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7334
Cartouches : 8581
Réputation : 46
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Steve James (1952-1993)

Message par Cooper le Lun 12 Oct - 21:02

Cependant, l'entente avec Dudikoff n'est pas simple. En effet, ce dernier est simple acteur et il se retrouve en compétition à l'écran avec un martialiste accompli, ce qui génère des tensions grandissantes. Au point que lors de la séquence finale, chacun tourne ses scènes dans son coin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Steve James est tiraillé entre son envie d'incarner un héros noir dynamique et son respect pour la place de Dudikoff. Quoiqu'il en soit, Steve ne boude pas son plaisir et s'en donne à cœur joie dans les scènes d'action où il assure ses propres cascades. Il reconnait avoir accompli un rêve d'enfance en défouraillant à la sulfateuse du haut de sa jeep, réminiscence d'une de ses séries télé préférées, "The Rat Patrol". Le film est un succès : Steve James échoppe du surnom de Black Rambo et se constitue une solide base de fans.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7334
Cartouches : 8581
Réputation : 46
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Steve James (1952-1993)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum