La rivière de nos amours (1955) André De Toth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La rivière de nos amours (1955) André De Toth

Message par Cooper le Sam 16 Mai - 13:47

LA RIVIERE DE NOS AMOURS (The Indian Fighter)
"L'OR DES SIOUX"


La Rivière de nos amours (The Indian Fighter) western américain réalisé par André De Toth et produit par William Schorr sorti en 1955.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans le domaine du western, l’année 1955 fut quantitativement l’une des plus copieuses ; dans l’ensemble, elle fut néanmoins moyennement satisfaisante malgré de formidables réussites signées Anthony Mann (The Far Country, The Man from Laramie, The Last Frontier), Allan Dwan (Tennessee’s Partner), Jacques Tourneur (Wichita) ou Raoul Walsh (The Tall Men). Et cependant, grâce à André De Toth, elle se termine en beauté : le 21 décembre sortait La Rivière de nos amours qui pourrait bien être son chef-d’œuvre et l’un des plus beaux fleurons du genre. Depuis Ramrod (Femme de Feu) et jusqu’à La Chevauchée des bannis (qui sortira 4 ans plus tard), le cursus westernien d’André De Toth aura été passionnant même si sacrément inégal, le meilleur (Thunder Over Plains, Springfield Rifle, Man in the Saddle) côtoyant le médiocre (Stranger Wore a Gun, Last of the Comanches).

Premier film produit par Kirk Douglas, La Rivière de nos amours, sensiblement moins référencé que La Flèche brisée de Delmer Daves ou Bronco Apache de Robert Aldrich, est un des westerns qui contribueront, dans les années cinquante, à la restauration d'une image plus humaine des peuples indiens.
La Rivière de nos amours est le premier rôle important de l'actrice italienne Elsa Martinelli, remarquée dans le magazine Life et engagée par Kirk Douglas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Elsa Martinelli (Onahti)


_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7214
Cartouches : 8448
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière de nos amours (1955) André De Toth

Message par Cooper le Sam 16 Mai - 13:50

L'HISTOIRE

Oregon après la Guerre de Sécession. L’éclaireur Johnny Hawks (Kirk Douglas) se rend auprès de son vieil ami, le chef Sioux Red Cloud (Eduard Franz), pour lui demander l’autorisation de faire traverser un convoi d’émigrants sur son territoire. Il n’est pas reçu comme il l’aurait imaginé puisque, malgré le traité de paix, les Indiens sont devenus méfiants depuis que de l’or a été découvert sur leurs terres. En effet, quelques hommes blancs peu scrupuleux n’hésitent pas à échanger auprès de certains Indiens du whisky contre des informations pouvant les mettre sur la piste des gisements ; et si les Indiens qui se livrent à ce trafic sont punis de pendaison par leur propre tribu, les Blancs deviennent violents quand ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent. C’est ce qui arrive précisément ce jour-là : deux hommes du convoi, Wes (Walter Matthau) et Chivington (Lon Chaney Jr.) tuent un Indien qui n'avait pas accepté le troc qu’ils lui proposaient.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chivington s’enfuit mais Wes est capturé. Johnny demande à Red Cloud de pouvoir ramener le meurtrier au fort le plus proche afin qu’il y soit jugé ; pour ce faire, il devra se battre en duel contre un des guerriers du clan qui aurait souhaité accomplir la sentence. John en sort vainqueur (sans cependant tuer son adversaire) et repart avec Wes sans un certain regret de devoir quitter le camp ; en effet, il aurait préféré rester quelques jours de plus pour pouvoir séduire la fille du chef, Onahti (Elsa Martinelli), qu’il a connue enfant et qui est désormais devenue une superbe femme. Il demande aussi à Red Cloud de se rendre au fort le lendemain, pour se faire confirmer par le commandant qu’il ferait tout pour mettre fin aux tentatives de certains de vouloir s’approprier leur or. Après que les deux camps ont été rassurés, le convoi de pionniers peut repartir avec Johnny à sa tête. Mais Wes et Chivington ne vont pas en rester là ; et à cause d’eux les conflits vont reprendre : les colons sont obligés de faire demi-tour pour aller se réfugier au fort qui deviendra alors la première cible des Sioux.


_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7214
Cartouches : 8448
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum