La chevauchée du retour (1957) Allen H. Miner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La chevauchée du retour (1957) Allen H. Miner

Message par Tyrone le Jeu 23 Avr - 19:24

La chevauchée du retour (1957) "The Ride Back"
Réalisateur Allen H. Miner.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avec Anthony Quinn , William Conrad , Lita Milan dans les principaux rôles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mon avis : Un western que je revois toujours avec plaisir pour le fameux jeu d'Anthony Quinn
mais William Conrad est non moins brillant ici dans le rôle du sheriff .

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Shoot First ... or Die * That is The Question !       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ~
avatar
Tyrone
Shérif Dan Blaine
Shérif Dan Blaine

Messages : 9381
Cartouches : 11420
Réputation : 15
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 59
Localisation : Far West

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chevauchée du retour (1957) Allen H. Miner

Message par Cooper le Ven 24 Avr - 16:39

SYNOPSIS

Chris Hamish, shérif sur le déclin, est envoyé au Mexique arrêter Bob Kallen, deux fois meurtrier pour être jugé aux Etats-Unis. Hamish va être confronté au problème de le ramener jusqu’à Scottsville. Le retour sera ponctué d’obstacles, Kallen lui-même et les attaques des Indiens. Mais Hamish met un point d’honneur à réussir, ne serait-ce qu’une fois, quelque chose dans sa vie.

LE FILM

L’acteur William Conrad (l’un des Tueurs de Robert Siodmak en 1946) a participé au milieu des années 50 à une dramatique radiophonique basée sur un scénario minimaliste d’Anthony Ellis contant les aventures d’un shérif adjoint contraint de rapatrier un meurtrier présumé du Mexique vers les Etats-Unis. Convaincu de la force dramatique de ce script, l’acteur propose au cinéaste Robert Aldrich d’en produire une version cinématographique. Conscient du potentiel du film, Aldrich ne prend toutefois pas la peine de tourner lui-même le long-métrage et abandonne cette fonction au réalisateur Allen H. Miner qui n’a à son actif que quelques documentaires et des travaux télévisés. Si l’on ne sait absolument pas ce qui s’est réellement passé durant le tournage de La chevauchée du retour (1957), il est généralement admis qu’un certain nombre de séquences ont été en réalité tournées par le réalisateur de seconde équipe Oscar Rudolph (fidèle collaborateur d’Aldrich et accessoirement père d’Alan Rudolph).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Peu importe finalement puisque le résultat final s’avère bien plus intéressant que les circonstances dans lesquelles il a été obtenu. Profitant des contraintes d’un budget que l’on imagine rachitique, Allen Miner exploite la superbe photographie en noir et blanc de Joseph Biroc (autre membre de l’écurie Aldrich) pour créer une atmosphère singulière. Il mise également sur la puissance du scénario, entièrement construit autour d’un voyage qui va finir par rapprocher deux hommes pourtant fortement antagonistes. Par l’intervention d’une bande d’Apaches égarés, les deux protagonistes vont être contraints de collaborer pour s’en sortir vivant. Par petites touches délicates, le scénariste nous invite à suivre l’évolution de la relation entre deux êtres que tout semble opposer.

Ici, point de grande chevauchée épique, ni même de bagarre de saloon et encore moins de duel, les auteurs préfèrent la puissance de quelques regards ou encore la simplicité d’une main tendue pour souligner toute l’humanité de personnages perdus. Si William Conrad est exceptionnel dans ce rôle de raté qui tente de se revaloriser par une dernière action d’éclat, c’est Anthony Quinn qui étonne bien plus par la sobriété de son jeu. Séduisant en diable, il manie l’ambiguïté avec une maestria peu commune et donne une force incroyable à son rôle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ayant connu une belle réputation auprès des cinéphiles dès sa sortie, ce très joli western est pourtant resté un cas isolé dans la carrière d’Allen Miner qui s’est ensuite spécialisé dans la réalisation de séries télévisées (La quatrième dimension, Perry Mason, Mission impossible).


Source: avoir-alire



_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7214
Cartouches : 8448
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chevauchée du retour (1957) Allen H. Miner

Message par BIOMAN le Ven 24 Avr - 17:39

Coté DVD c'est encore une pépite qui enrichit un peu plus la formidable collection Western de légende,
une valeur sûr à saisir et à acquérir sans réserve.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Outre la bande-annonce et la galerie photo, Patrick Brion revient pendant 8mn sur la carrière du cinéaste Allen Miner et tente de repérer l’influence de Robert Aldrich sur le film terminé. Bertrand Tavernier expose quant à lui durant 26mn toutes les raisons qui font de cette petite série B en apparence anodine un grand film. Il est une fois de plus particulièrement convaincant et nous apporte un nombre considérable d’informations.

Même si certains plans plus sombres souffrent d’un grain assez prononcé, la photographie noir et blanc est retranscrite avec suffisamment de contraste pour emporter l’adhésion. On note également un très beau piqué qui permet de faire passer les quelques défauts de pellicule qui subsistent (griffures et quelques brûlures éparses).

Si la version française se révèle assez nasillarde et criarde (mais tout à fait regardable, bien entendu), le véritable cinéphile sélectionnera d’urgence la piste en version originale sous-titrée qui consiste en un mono bien plus équilibré et agréable à l’oreille.
avatar
BIOMAN
John Marston
John Marston

Messages : 219
Cartouches : 256
Réputation : 5
Date d'inscription : 05/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chevauchée du retour (1957) Allen H. Miner

Message par Tyrone le Ven 24 Avr - 18:09

~ Merci à tous pour votre participation active au genre western ~  cowboy eye

La chanson du film


Eddie Albert sings "The Ride Back" ballad

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Shoot First ... or Die * That is The Question !       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ~
avatar
Tyrone
Shérif Dan Blaine
Shérif Dan Blaine

Messages : 9381
Cartouches : 11420
Réputation : 15
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 59
Localisation : Far West

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chevauchée du retour (1957) Allen H. Miner

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum