La bagarre de Santa Fe (1951) Irving Pichel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La bagarre de Santa Fe (1951) Irving Pichel

Message par Tyrone le Jeu 2 Avr - 18:54

La bagarre de Santa Fe (1951) "Santa Fe"
Réalisateur Irving Pichel

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avec Randolph Scott , Janis Carter , Jerome Courtland dans les principaux rôles .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mon avis : un des meilleurs western avec Randy ,
pas un moment d'inaction , un régal pour l'Amateur que je suis .

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Shoot First ... or Die * That is The Question !       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ~
avatar
Tyrone
Shérif Dan Blaine
Shérif Dan Blaine

Messages : 9381
Cartouches : 11420
Réputation : 15
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 59
Localisation : Far West

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bagarre de Santa Fe (1951) Irving Pichel

Message par Chris 68 le Sam 4 Avr - 18:54

L'histoire et son analyse

La Guerre de Sécession vient de se terminer laissant le pays dans un état lamentable. Les frères Canfield, faisant partie des vaincus, ont tout perdu y compris leur plantation en Virginie. Sous l’impulsion de Britt, leur aîné, ils décident néanmoins de refaire leur vie mais se retrouvent poursuivis après qu'ils aient tué en état de légitime défense un officier de cavalerie nordiste qui leur avait cherché des noises en les provoquant. Ils doivent quitter la région au plus vite ; sur le point d’être rattrapés par les hommes de loi, ils s’échappent in extremis en sautant sur un train en marche. Britt, l'ainé, devient le contremaitre d’une compagnie de chemin de fer alors que ses frères décident de gagner leur vie sans trop mouiller leur chemise.

Ils vont devoir s’affronter malgré eux… Le train est un des éléments essentiels du genre et un des plus cinégéniques. "Santa Fe" vient nous rappeler cette période épique de l’avancée des rails vers l’Ouest avec moult locomotives rutilantes, ce qui fait de cette production, la plus couteuse ses séries B à l’époque avec Randolph Scott. Le Technicolor aidant, c’est un véritable régal pour les yeux que ces vieux trains flambant neuf. Rien que pour cela, le film d’Irving Pichel vaut le coup d’œil. Les prises de position politiques un peu progressistes du cinéaste (accusé de communisme) sont peut-être à l’origine des éléments les plus intéressants de "Santa Fe". Le prologue nous dépeint un tableau assez sombre de l’après-guerre civile, décrivant celle-ci comme un des plus grands fléaux qu’ait connu l’Amérique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ensuite le film prend clairement le parti de la réconciliation au travers du personnage interprété par Randolph Scott, sorte de médiateur avant l’heure prônant l’arrêt des disputes, proposant d’oublier le passé et d’aller en avant plutôt que de ressasser les rancunes et les haines. L’acteur est plutôt convaincant pour faire passer ce message pacifiste. Il est dommage par ailleurs que, hormis Randolph Scott toujours aussi classieux dans sa veste en cuir élimée, le reste du casting soit aussi terne et que le personnage féminin ait été autant sacrifié. Mais le mot d’ordre ayant été "action, action, action", l'ensemble file sur un rythme soutenu sans s’attarder plus avant sur la psychologie des personnages.

Un scénario certes peu original mais dans l’ensemble plutôt bien écrit (sauf à mi-parcours où l’enchainement des situations assez flou fait qu’on s’y perd un peu, sans comprendre nécessairement tous les tenants et les aboutissants de la course à Raton Pass), le "héros" joué comme il se doit par Randolph Scott ayant du mal à se dépêtrer de la situation dans laquelle il se trouve, pris en tenaille entre son honnête métier mais refusant néanmoins que ses hors-la-loi de frères se fassent prendre.

Un homme droit et intègre qui n’en est pas moins très attaché à sa famille et qui va tout faire, au risque de perdre son travail et sans nécessairement y parvenir, pour la faire revenir dans le droit chemin. Avec une telle histoire, des cinéastes majeurs auraient pu accoucher d’un très grand film. En l’état "Santa Fe" se tient déjà pas mal, mais seuls les amoureux de la série B sans prétention pourront y trouver leur compte. Ce western coloré et mouvementé, tourné dans les beaux paysages de Prescott en Arizona, bénéficie en outre d'une mise en scène assez solide, de l'action, du mouvement, un beau Technicolor et de beaux extérieurs. On y trouve pèle-mêle des poursuites échevelées, des bagarres à poings nus plutôt convenablement exécutées et une scène d’action finale sur un train en marche d’une belle efficacité. Agréable.

Erick Maurel: DVDClassik

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chris 68
1er Mercenaire
1er Mercenaire

Messages : 669
Cartouches : 711
Réputation : 20
Date d'inscription : 01/06/2014
Localisation : El Paso (Texas)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bagarre de Santa Fe (1951) Irving Pichel

Message par BIOMAN le Dim 5 Avr - 8:48

"La bagarre de Santa Fe", fait parti de ses westerns produit par Harry J Brown pour la Columbia, et ayant pour vedette Randolph Scott.  Le film en Technicolor a pour scénario, le retour de 4 frères de la guerre de sécession, et la volonté pour un (Randolph Scott) d'échapper à son sanglant passé en construisant au grand essor ferroviaire qui marque la fin de la guerre de sécession. Mais tous prendront ils la même décision ? Voilà, le thème de "la bagarre de Santa Fe", qui nous représente la lutte de l'Homme avec sa conscience, la nature sauvage et ses concurrents. A n'en pas douter, un autre réalisateur, qu'Irving Pichel et un scénario mieux construit nous auraient donné un très grand film.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ses thèmes ne sont malheureusement que survolés. Et c'est avec un regard indulgent que le spectateur devra regarder ce western. En effet, la réalisation de Pichel passe souvent de l'excellent au médiocre. Ainsi, pour un bon plan, une belle photographie, on tombera sur un figurant maladroit qui gâche une scène, ou sur 4 fils qui barrent l'image et qui font penser à tout, sauf à des fils télégraphiques, laissant entrevoir un travail malheureusement parfois un peu bâclé. On peut également noter que la possible romance entre le héros et Janis Carter n'est absolument pas développée. Mais les défauts de l'ensemble ne gâche pas notre plaisir de la vision de cette jolie série B, qui a plus de qualités que de défauts.

On notera que c'est encore un film où le chemin de fer, est le personnage principal. On se rappelle du "cheval de fer" (1927) de John Ford ou de "dangereuse mission" avec Stephen McNally (1950). On peut aussi citer le célèbre"Western Union" (1941) de Fritz Lang, avec également un certain Randolph Scott ou "Pacific Express" (1939) de Cecil B DeMille.


hollywoodclassic.
hautetfort.com/archive
avatar
BIOMAN
John Marston
John Marston

Messages : 219
Cartouches : 256
Réputation : 5
Date d'inscription : 05/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bagarre de Santa Fe (1951) Irving Pichel

Message par Cooper le Dim 5 Avr - 14:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Randolph Scott : Brit Canfield

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7214
Cartouches : 8448
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bagarre de Santa Fe (1951) Irving Pichel

Message par Cooper le Dim 5 Avr - 14:32

LA BAGARRE de SANTA FE "WESTBOUND"
FICHE TECHNIQUE


Titre français : La Bagarre de Santa Fe
Titre original : Santa Fe ( Westbound )
Réalisation : Irving Pichel
Scénario : Lewis Stevens
Production : Harry Joe Brown
Montage: Gene Havlick
Photographie : Charles Lawton Jr
Distribution : Columbia Pictures
Musique : Paul Sawtell
Pays d'origine : États-Unis
Langue originale : anglais
Genre : western
Durée : 84 minutes
Dates de sortie : États-Unis : 1er avril 1951

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

DISTRIBUTION

Randolph Scott : Brit Canfield
Janis Carter : Judith Chandler
Jerome Courtland : Terry Canfield
Peter M. Thompson : Tom Canfield
John Archer : Clint Canfield
Warner Anderson : Dave Baxter
Frank Ferguson : Marshal Bat Masterson
Billy House : Luke Plummer
Olin Howland : Dan Dugan
Irving Pichel: Harned

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7214
Cartouches : 8448
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bagarre de Santa Fe (1951) Irving Pichel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum