L'Etoile du Destin (1952)Vincent Sherman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Etoile du Destin (1952)Vincent Sherman

Message par Tyrone le Ven 19 Sep - 16:00

L'Etoile du Destin (1952) Lone Star

Réalisateur Vincent Sherman avec dans les principaux rôles :
Clark Gable, Ava Garner, Broderick Crawford.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ava et Clark
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Clark et Broderick

J'ai retrouvé ici un très bon western
avec la merveilleuse Ava Garner et le plus que remarquable Clark Gable !
Broderick Crawford joue encore ici avec talent son rôle penchant dans le "mauvais côté de la balance"

Les amateurs des années 50 seront séduits je pense , sinon par le film ,
au moins par le charme de l'actrice . Et pour les Dames celui de l'acteur !
Wink

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Shoot First ... or Die * That is The Question !       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ~
avatar
Tyrone
Shérif Dan Blaine
Shérif Dan Blaine

Messages : 9379
Cartouches : 11418
Réputation : 15
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 59
Localisation : Far West

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etoile du Destin (1952)Vincent Sherman

Message par Cooper le Ven 19 Sep - 16:27

L'HISTOIRE

1843. Le Texas est divisé entre les indépendantistes et ceux qui seraient bien plus favorables à l’annexion de leur territoire par les Etats-Unis d’Amérique. L’ancien Président Andrew Jackson (Lionel Barrymore) - qui souhaiterait que ce grand Etat rejoigne l’Union - demande à Devereaux Burke (Clark Gable), rancher et aventurier, de l’aider à empêcher la signature imminente d'un traité entre la République du Texas et le Mexique. Pour cela, il faudrait qu’il aille retrouver Sam Houston (Morono Olson), occupé au sein des tribus Apaches à les pacifier, le seul homme capable selon lui de retourner l’opinion publique, alors favorable dans une grande majorité à l’indépendance, favorable à ce que le Texas demeure un "Lone Star State".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Car si Houston s’est prononcé pour l’indépendance, Andrew Jackson pense qu’il ne s’agit que d’une ruse pour temporiser. Devereaux refuse la mission dans un premier temps, prétextant n’avoir plus aucun intérêt pour la politique. Il finit cependant par accepter si, en contrepartie, il obtient le contrat stipulant qu’il sera le fournisseur en viande des futures troupes de soldats qui vont combattre contre le Mexique. Car l’annexion du Texas à l’Union aura quasi obligatoirement comme conséquence néfaste le déclanchement de ce conflit meurtrier. En route, Devereaux sauve la vie de Thomas Craden (Broderick Crawford), tombé dans une embuscade tendue par les Comanches. Sachant parfaitement que Craden est à la tête des indépendantistes purs et durs, il n’en fait rien savoir pour mieux infiltrer ce groupe politique contre lequel il va avoir à lutter. En arrivant à Austin, Tom lui présente sa fiancée, l’éditrice du journal local, Martha Ronda (Ava Gardner). Devereaux tombe immédiatement amoureux d’elle...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7212
Cartouches : 8446
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etoile du Destin (1952)Vincent Sherman

Message par Cooper le Ven 19 Sep - 16:33

FICHE TECHNIQUE

Titre : L'Étoile du destin
Titre original : Lone Star
Réalisation : Vincent Sherman
Scénario : Borden Chase d'après une histoire de Howard Estabrook
Production : Z. Wayne Griffin
Société de production : Metro-Goldwyn-Mayer
Photographie : Harold Rosson
Montage : Ferris Webster
Musique : David Buttolph
Direction artistique : Cedric Gibbons et Hans Peters
Costumes : Gile Steele
Pays d'origine : États-Unis
Format : Noir et blanc - Son : Mono (Western Electric Sound System)
Genre : Western
Durée : 94 minutes
Dates de sortie : États-Unis : 31 janvier 1952
France : 2 janvier 1953

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

DISTRIBUTION

Clark Gable : Devereaux Burke
Ava Gardner : Martha Ronda
Broderick Crawford : Thomas Craden
Lionel Barrymore : Andrew Jackson
Beulah Bondi : Minniver Bryan
Ed Begley : Anthony Demmet
James Burke : Luther Kilgore
William Farnum : Tom Crockett
Lowell Gilmore : Capitaine Elliott
Moroni Olsen :Sam Houston
Russell Simpson : Maynard Cole
William Conrad : Mizette
Chief Yowlachie (non-crédité) : Mangus Colorado



_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7212
Cartouches : 8446
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etoile du Destin (1952)Vincent Sherman

Message par Cooper le Ven 19 Sep - 16:36

Le DVD
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7212
Cartouches : 8446
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etoile du Destin (1952)Vincent Sherman

Message par Cooper le Ven 19 Sep - 16:42

Lone Star

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7212
Cartouches : 8446
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etoile du Destin (1952)Vincent Sherman

Message par Chris 68 le Ven 19 Sep - 18:20

ANALYSE ET CRITIQUE DU FILM "LONE STAR"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un western qui vient saluer avec une belle touche de romanesque un moment historique de l'histoire des USA : l'annexion de l'état indépendant du Texas à l'union. Le script de Borden Chase équilibre plutôt bien ce croisement romantico historique de l'intrigue en greffant formidablement personnages forts et destins individuels à des enjeux qui les dépassent.

L'introduction est ainsi un modèle du genre dans sa manière d'introduire le contexte historique et les forces en présences entre indépendantistes souhaitant un Texas libre (par fierté, ambition personnelle ou par crainte de la réaction du voisin mexicain après les évènements de Fort Alamo) et les chantre de l'annexion pensant que l'acte apportera la paix et la sérénité à l'Etat. Notre trio de héros se situe entre ces deux voies mais le scénario loin d'être manichéen y apporte néanmoins des contrastes intéressant.

Devereaux Burke (Clark Gable) est un aventurier cynique pour qui l'annexion sera un moyen de s'enrichir (en vendant son bétail à l'armée lors de l'inévitable conflit avec le Mexique) s'il remplit sa mission en retrouvant Sam Houston (Moroni Olsen) seul homme capable de faire basculer le vote et réfugié chez les indiens. Thomas Craden (Broderick Crawford) est lui un indépendantiste convaincu mais dont la ferveur nourrit des ambitions plus personnelles. Martha Ronda (Ava Gardner) est quant à elle la figure la plus pure, indépendantiste sincère et pensant sa cause juste.

L'histoire offre un formidable chassé-croisé entre ces trois personnages qui passent le film tour à tour à s'allier puis s'opposer, être sincère puis se tromper mutuellement. Clark Gable est comme à son habitude parfait dans son registre détaché dissimulant une sincérité inattendue et après un début de film où on le découvre calculateur amusé son armure se fend lorsqu'il croise la route d'Ava Gardner. Il faut tout le talent de l'actrice pour faire exister le personnage intéressant sur le papier mais qui manque parfois de consistance notamment dans la description de son engagement politique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Elle impose cependant une vraie présence et autorité face à Gable et un an avant leur réunion bien plus célébrée dans Mogambo l'alchimie est déjà là et offre quelques belles scènes romantiques. Le grand enjeu du film est finalement de voir les personnages renoncer à leur convictions et aspirations personnelles pour le bien du Texas mais aussi le leur dans ce geste de sacrifice.

Pour Gable il s'agira de retrouver un héroïsme sincère et désintéressé pour mériter l'amour d'une Ava Gardner qui renoncera à son tour cédera sur ses positions pour le meilleur. Des efforts que n'est pas près de consentir le mémorable méchant campé par un Broderick Crawford impressionnant de charisme et de détermination mais qui conserve une vraie noblesse malgré ses actes néfastes.

Le film bien que très bavard au travers de ses différents enjeux aligne tout de même les morceaux de bravoure plutôt efficace. La mise en scène de Vincent Sherman bien que sans génie offre quelques vues grandioses des paysages naturels (la poursuite dans le désert notamment) et si on peut être déçu par la mollesse de certains affrontements (le combats contre les apaches au début assez violent pourtant) d'autres sont formidables comme cet éclair de violence durant la traque autour de la rivière.

Le final est même très impressionnant avec un siège héroïque face à des indépendantistes enragés menés par Crawford. Là tout y passe, manœuvre stratégique simple et efficace (le double rideau défensif masqué des assiégés) et rebondissement en pagaille et un long mano à mano bien brutal entre Gable et Crawford.

Sherman se montre réellement inspiré avec quelques idées de mise en scène démentes comme cette caméra accroché à une poutre s'apprêtant à être fracassée contre une barrière. Donc sans être un classique du genre un très bon western qui a le mérite d'être relativement instructif malgré les raccourcis sur cette période charnière.

Sorti en dvd zone 2 français chez Warner dans la collection Trésors Warner

Sources infos:  Just1 paperblog.fr

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chris 68
1er Mercenaire
1er Mercenaire

Messages : 667
Cartouches : 709
Réputation : 20
Date d'inscription : 01/06/2014
Localisation : El Paso (Texas)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etoile du Destin (1952)Vincent Sherman

Message par J.Randall le Dim 21 Sep - 16:00

Après Bend of the River (Les Affameurs), c’est à nouveau Borden Chase que nous retrouvons en tant que scénariste sur le seul western réalisé par Vincent Sherman. Il a été dit que le projet initial devait atterrir entre les mains de George mais qu’un concours de circonstances l’a fait se retrouver entre celles d’un autre Sherman, Vincent, l’un des réalisateurs hollywoodiens dont la spécialité était dès la fin des années 30, à l’instar de George Cukor, de donner les rôles principaux à des actrices (Bette Davis, Ann Sheridan, Joan Crawford…) ; bref, de réaliser des "Women Pictures". Mais cette légende parait un peu tirée par les cheveux d’autant que si George Sherman était un spécialiste du western, il n’est pas du tout certain qu’une telle intrigue "historico-romantico-politique" lui aurait convenu. Quoi qu’il en soit, le film bénéficia d’un important budget alloué par la firme du lion et obtint un succès confortable. Ce western n’a pourtant pas fait son trou au sein des différentes histoires du cinéma et reste aujourd’hui en France relativement peu connu. Pourtant, sans être inoubliable, L'Etoile du destin n’en demeure pas moins loin d’être un film déplaisant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Faisons d'abord un bref rappel historique concernant le Texas, puisque l’intrigue de Lone Star tourne autour de son annexion au milieu du 19ème siècle. Vers 1820, des pionniers venus des Etats de l’Est eurent l’autorisation d’acheter des terres sur le territoire du Texas, alors propriété du Mexique. En effet, le gouvernement mexicain espérait que la présence de ces nouveaux habitants venant peupler le nord du pays (alors encore quasiment désert) serait un repoussoir à l’attaque des Comanches. Les Anglo-Saxons furent vite majoritaires dans cette partie du Mexique et exprimèrent assez rapidement leur mécontentement vis-à-vis des lois que le gouvernement leur imposait. En déclarant leur indépendance, ils entrèrent en guerre contre le Mexique (avec en point d’orgue la tristement célèbre bataille de Fort Alamo) et en sortirent vainqueurs en 1836, année où ils créèrent la République du Texas. Le Mexique ne reconnut pas ce nouveau "statut" mais ne chercha pas à reprendre le combat immédiatement. Le Sénat américain ayant peur d’un conflit avec le Mexique, deux premières tentatives d’annexion du Texas par les USA échouèrent. Mais l’opinion publique étant majoritairement devenue favorable à son entrée au sein des États-Unis, l’annexion du Texas eut finalement lieu le 29 décembre 1845 ; une 28ème étoile vint alors s’ajouter au drapeau américain. La guerre américano-mexicaine tant redoutée fut déclenchée et dura jusqu’en 1848.

avatar
J.Randall
Wanted: Dead or Alive
Wanted: Dead or Alive

Messages : 279
Cartouches : 304
Réputation : 3
Date d'inscription : 23/08/2014
Age : 50
Localisation : Las Tunas - Los Angeles Country, California

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etoile du Destin (1952)Vincent Sherman

Message par Tyrone le Jeu 17 Nov - 17:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Clark avait 51 ans et Ava 30 ,
même avec 21 ans de différence
ils forment ici un beau couple .

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Shoot First ... or Die * That is The Question !       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ~
avatar
Tyrone
Shérif Dan Blaine
Shérif Dan Blaine

Messages : 9379
Cartouches : 11418
Réputation : 15
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 59
Localisation : Far West

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etoile du Destin (1952)Vincent Sherman

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum