Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Message par The Shadow le Mer 21 Avr - 14:58

Fort invincible (1951) "Only the Valiant"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Synopsis

La guerre indienne font rage. Le lieutenant Holliway, partie en mission en territoire apache, n'en est pas revenue : le détachement qui devait conduire le chef indien Tuscos a été massacré. Le capitaine Richard Lance est soupçonnée de l'avoir envoyé à la mort sous prétéxte qu'il était un rival en amour de la belle Cathy Eversham. Pour prouver le contraire, il décide avec douze hommes d'occuper fort Invincible, une position contrôlant un défilé par lequel font irruption les tribus indiennes...

Fiche technique

Titre : Fort Invincible
Titre original : Only the Valiant
Réalisation : Gordon Douglas
Scénario : Edmund H. North et Harry Brown d'après le livre de Charles Marquis Warren
Production : William Cagney
Musique : Franz Waxman
Photographie : Lionel Lindon
Montage : Walter Hannemann et Robert Seiter
Pays d'origine : États-Unis
Format : Noir et blanc - 1,37:1 - Mono
Genre : Western
Durée : 105 minutes
Date de sortie : 1951

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Distribution

Gregory Peck : Capitaine Richard Lance
Barbara Payton : Cathy Eversham
Ward Bond : Caporal Timothy Gilchrist
Gig Young : Lieutenant William Holloway
Lon Chaney Jr. : Trooper Kebussyan
Neville Brand : Sergent Ben Murdock
Jeff Corey : Joe Harmony
Warner Anderson : Trooper Rutledge
Art Baker : Capitaine Jennings
Nana Bryant : Mme Drumm

Tous les ingrédients sont réunis : un héros sombre et discret, Gregory Peck parfait dans son rôle de capitaine de l'US Cavalry...Des seconds couteaux comme seul Hollywood sait les proposer, avec une mention pour Ward Bond, qui nous fait un bien chouette caporal, des indiens méchants et tout et tout, qui meurent par centaines lors des combats, une cavalerie qui arrive toujours pile/poil au bon moment pour sauver les gentils, une blonde pas très futée, mais amoureuse du héros...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais, et c'est la bonne surprise, une particularité: la section que Peck va conduire repousser les apaches est constituée de soldats et de sous-officiers qui tous, pour des raisons diverses, veulent sa mort.
On est loin en fait du glorieux cavalier habituel, faire-valoir des héros superbes.

J'ai plus trouvé là une construction à l'anglaise, où les officiers sont magnifiés, et les hommes du rang souvent de sombres brutes que seul le sens du devoir sauve de la déchéance.

Bref, un bon moment de western, avec il est vrai des décors intérieurs un peu visibles, mais que j'ai oublié assez vite.
Et comme le dit Ward..."C'eeest l'wiskhy et pas la gloire qui rend l'homme heureuuuuuux" Wink





avatar
The Shadow
Nouveau MB Fondateur
Nouveau MB Fondateur

Messages : 325
Cartouches : 620
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/04/2010
Localisation : LaHood US-CA

http://westerns-adventures.creer-forums-gratuit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Message par Sitting Bull le Lun 3 Mai - 14:57

Il est écrit : "une blonde pas très futée"; est-ce un truisme ou un pléonasme ?
(oh! excusez-moi Mesdames, c'est à prendre au second degré !)
Elle est là :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour ce qui est du film, consternant massacre final à la mitrailleuse :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais bon, l'histoire d'amour finit bien.... Wink
avatar
Sitting Bull
Shane
Shane

Messages : 1403
Cartouches : 1678
Réputation : 9
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 79
Localisation : La grande prairie arborée du sud-ouest.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Message par Invité le Mar 4 Mai - 9:49

Moi j'aime bien les blondes et je connais des brunes pas futées du tout... :) La blonde Barbara Payton
a eu une vie pour le moins agitée et a finit dans la prostitution, une bio à faire....
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Message par Sitting Bull le Mar 4 Mai - 11:05

Je ne vais pas faire un copié-collé de la bio de Barbara,je ne veux pas dire du mal. Je vous donne juste le lien :
http://cinevedette3.unblog.fr/a-propos/44-barbara-payton/.

Il faudrait peut-être ouvrir un "topic" pour les biographies ?
Deux photos (même source) pour redorer le blason. Comme dirait Lancelot !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Sitting Bull
Shane
Shane

Messages : 1403
Cartouches : 1678
Réputation : 9
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 79
Localisation : La grande prairie arborée du sud-ouest.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Message par Sitting Bull le Mar 4 Mai - 11:14

Je retire ma ligne sur les "bio", il faut que j'apprenne à lire !!! Embarassed
avatar
Sitting Bull
Shane
Shane

Messages : 1403
Cartouches : 1678
Réputation : 9
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 79
Localisation : La grande prairie arborée du sud-ouest.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Message par Invité le Mer 21 Déc - 18:38

Disponible en mars 2012... 8)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Message par Tyrone le Mer 5 Nov - 17:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Barbara Payton

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Shoot First ... or Die * That is The Question !       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ~
avatar
Tyrone
Shérif Dan Blaine
Shérif Dan Blaine

Messages : 9381
Cartouches : 11420
Réputation : 15
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 59
Localisation : Far West

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Message par Chris 68 le Mer 5 Nov - 17:32

Très belle photo qu'est celle-ci Tyrone ! Wink yes

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chris 68
1er Mercenaire
1er Mercenaire

Messages : 669
Cartouches : 711
Réputation : 20
Date d'inscription : 01/06/2014
Localisation : El Paso (Texas)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Message par Chris 68 le Mer 5 Nov - 18:00

Synopsis

La guerre indienne fait rage. Le lieutenant Holliway, parti en mission en territoire apache, n'en est pas revenu : le détachement qui devait conduire le chef indien Tuscos a été massacré. Le capitaine Richard Lance est soupçonné de l'avoir envoyé à la mort sous prétexte qu'il était un rival en amour de la belle Cathy Eversham. Pour prouver le contraire, il décide avec douze hommes d'occuper fort Invincible, une position contrôlant un défilé par lequel font irruption les tribus indiennes...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chris 68
1er Mercenaire
1er Mercenaire

Messages : 669
Cartouches : 711
Réputation : 20
Date d'inscription : 01/06/2014
Localisation : El Paso (Texas)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Message par Cooper le Jeu 6 Nov - 1:16

L'HISTOIRE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au Nouveau-Mexique dans le dernier quart du XIXème siècle, un détachement de soldats arrive à Fort Invincible situé à la sortie d’un passage fréquemment utilisé par les Apaches lorsque ces derniers décident de partir pour des raids meurtriers. Le bastion vient d’être mis à sac et brûlé, tous ceux qui s’y trouvaient massacrés. Mais Tuscos, le chef indien, est fait prisonnier par le Capitaine Richard Lance (Gregory Peck) qui, obéissant aux ordres de ses supérieurs au lieu d’écouter les conseils de l’éclaireur Joe Harmony (Jeff Corey), décide de le conduire à Fort Winston.

En arrivant là-bas, Lance entend le Colonel Drumm lui dire qu’il aurait préféré voir le prisonnier mort, car il craint maintenant que les Apaches viennent délivrer leur chef et qu’ils ne trouvent qu’une faible résistance, l’effectif des Tuniques Bleues étant limité à l’intérieur de ce fortin. Il prend alors la décision de faire conduire Tuscos dans une forteresse mieux défendue ; mais l’escadron chargé du transfert, commandé par le lieutenant Holloway (Gig Young), se fait décimer en cours de route. A Fort Winston, tout le monde fait reposer cette tragédie sur les épaules de Lance, y compris la femme dont ce dernier est amoureux ; cette dernière croit en effet que c’est Lance qui a choisi Holloway pour commander la troupe dans l’intention d’éliminer son rival.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dénigré par tous, haï par ses hommes, il décide pour retrouver une certaine aura de monter une mission suicide : dans l’attente de 400 hommes attendus en renfort, aller surveiller la passe située aux abords de Fort Invincible pour empêcher les Indiens de repartir à l’attaque. Lance établit une liste de six soldats qui devront l’accompagner ; il choisit les hommes qui le détestent le plus, la lie de l’escadron composée de soudards, de poltrons et de psychopathes en tous genres…


_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7214
Cartouches : 8448
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Message par L'Impitoyable le Jeu 6 Nov - 9:48

LA FICHE TECHNIQUE DU FILM

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Titre original : Only the Valiant
Titre français : Fort Invincible
Réalisation : Gordon Douglas
Assistant : William Kissel
Scénario : Edmund H. North et Harry Brown d'après le roman Only the Valiant de Charles Marquis Warren
Direction artistique : Wiard Ihnen
Décors : Armor Marlowe
Costumes : Leah Rhodes
Photographie : Lionel Lindon
Son : Leslie G. Hewitt
Musique : Franz Waxman
Montage : Walter Hannemann et Robert Seiter
Production : William Cagney (non crédité)
Société de production : William Cagney Productions
Société de distribution : Warner Bros. Pictures
Pays d'origine : États-Unis
Format : Noir et blanc - 35 mm — 1,37:1 - Son Mono (RCA Sound System)
Genre : Western
Durée : 105 minutes
Dates de sortie : États-Unis : 13 avril 1951 (Première à New York)
France : 15 février 1952

LA DISTRIBUTION

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gregory Peck : Capitaine Richard Lance
Barbara Payton : Cathy Eversham
Ward Bond : Caporal Timothy Gilchrist
Gig Young : Lieutenant William Holloway
Lon Chaney Jr. : Soldat Kebussyan
Neville Brand : Sergent Ben Murdock
Jeff Corey : Joe Harmony, le narrateur
Warner Anderson : Soldat Rutledge
Art Baker : Capitaine Jennings
Nana Bryant : Mme Drumm
Michael Ansara : Tucsos
Herbert Heyes : Colonel Drumm
Dan Riss : Lieutenant Jerry Winters
Hugh Sanders : Capitaine Eversham
avatar
L'Impitoyable
Colonel Cord McNally
Colonel Cord McNally

Messages : 299
Cartouches : 319
Réputation : 6
Date d'inscription : 21/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Message par Cooper le Jeu 6 Nov - 11:48

Fort Invincible : Only the Valiant

Quatrième western de Gordon Douglas, Only the Valiant atterrit dans les salles de cinéma américaines seulement une semaine après Les Rebelles du Missouri (The Great Missouri Raid) du même réalisateur. Après avoir évoqué quelques années de la vie aventureuse de célèbres hors-la-loi (en l’occurrence les frères James), le cinéaste s’essaie au western de cavalerie, sous-genre né seulement trois années auparavant avec Fort Apache de John Ford et qui commençait sérieusement à fleurir en ce début de décennie. Avec Rio Grande, Ford venait de mettre un terme à son indispensable et insurpassable trilogie ; les autres pouvaient désormais s’y engouffrer, presque tous les grands spécialistes du genre allant en tâter un jour ou l’autre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si la première demi-heure de Only the Valiant est assez traditionnelle, nous plongeant ainsi dans la description du petit monde d’une garnison à la fin du XIXème siècle tout en narrant la situation conflictuelle entre l’armée américaine et la nation indienne (comme l’avaient déjà fait John Ford justement ou Sam Wood au travers du très bon Embuscade), la seconde partie est plus originale, sorte de huis-clos en plein air comme l’avait été l’année précédente La Révolte des dieux rouges (Rocky Mountain) de William Keighley. Seulement, même si le film de Gordon Douglas s’avère un peu plus captivant que ce dernier, on pourrait néanmoins lui faire en gros les mêmes reproches. Mais avant cela, une première partie nous est proposée, tout à fait réussie.

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7214
Cartouches : 8448
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Message par Chris 68 le Ven 7 Nov - 18:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chris 68
1er Mercenaire
1er Mercenaire

Messages : 669
Cartouches : 711
Réputation : 20
Date d'inscription : 01/06/2014
Localisation : El Paso (Texas)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Message par Cooper le Sam 8 Nov - 20:03

La première partie du film débute d’une manière fulgurante par de puissantes images du fort venant d’être pillé par les Indiens ; un soldat fiché par des flèches sur la porte d’entrée, un autre couché au milieu des flammes transpercé par une lance… Puis le scénariste ne tarde pas à nous brosser un portrait assez passionnant de l’officier qui commande l’escouade, le Capitaine Lance ,interprété par Gregory Peck qui a étrangement toujours affirmé qu’il s’agissait de son plus mauvais rôle. Refusant d’écouter l’éclaireur qui lui demande de tuer le chef indien, ce qui ferait selon lui cesser définitivement les combats, Lance, ne voulant pas désobéir aux injonctions de ses supérieurs, refuse au risque d’envenimer la situation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Très à cheval sur les principes et la discipline, il ne veut pas non plus quitter le fortin sans que ses hommes aient tout remis en ordre ; une excessive maniaquerie qui fait monter la colère chez ses soldats. De retour au fort Winston, il se fait réprimander par son supérieur qui lui explique qu’il ne faut pas être aussi obtus et que certains ordres ne doivent pas être suivis à la lettre si l'on estime qu’ils provoqueront plus de mal que de bien. Lance écoute mais ne "moufte" pas et ne réplique rien ; tout comme lors de cette superbe séquence au cours de laquelle il veut s’expliquer auprès de la femme qu’il aime qui croit qu’il a expressément envoyé son rival à la mort.

Nous, spectateurs, savons qu’il n’en est rien et il nous est assez difficile de voir Lance se faire admonester par la jolie Barbara Payton sans qu’elle ne lui laisse la parole une seule seconde ; comprenant qu’il n’arrivera pas à se faire entendre, il tourne les talons et sort de la pièce sans se retourner. A ce moment-là, après qu'on a également assisté à son dénigrement par ses propres hommes de troupe, on commence à le prendre en pitié même si on lui reconnait dans le même temps les torts exposés ci-avant dus à une trop grande rigidité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lance, par sa raideur et son respect trop poussé des coutumes militaires, pourrait s'apparenter au personnage de Thursday (Henry Fonda dans Fort Apache) mais contrairement à ce dernier, très compétent ; c'est un personnage avec ses défauts et ses faiblesses, un officier de cavalerie richement décrit et finalement très attachant. Certains trouveront Gregory Peck assez terne ; j’estime au contraire qu’il n’en finit pas de nous dévoiler un certain charisme à travers la sobriété de son jeu. Dans la peau de cet officier impopulaire, il me semble ici parfait tout comme dans n'importe quel autre de ses films. Un immense acteur !


DVDClassik


_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7214
Cartouches : 8448
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fort Invincible (1951) Gordon Douglas

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum