Les Boucaniers (The Buccaneer)-Anthony Quinn -1958

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Boucaniers (The Buccaneer)-Anthony Quinn -1958

Message par The Shadow le Mar 20 Avr - 21:40

Synopsis
Installé à La Nouvelle-Orléans, le pirate français Jean Laffite contrôle tout la région, et tente de rester neutre dans le conflit qui oppose Américains et Britanniques. Mais son amour pour la fille du gouverneur va l' obliger à prendre parti.

Fiche technique
Titre original : The Buccaneer
Réalisation : Anthony Quinn
Assistant-réalisateurs : Francisco Day , Bernard McEveety
Scénario : Jesse Lasky Jr. et Bernice Mosk
Musique : Elmer Bernstein
Photographie : Loyal Griggs
Montage : Archie Marshek
Costume : Edith Head , John Jansen , Ralph Jester
Effets spéciaux : John P. Fulton
Décors : Sam Comer , Ray Moyer
Production : Cecil B. DeMille , Henry Wilcoxon
Distribution : Paramount Pictures
Format : 35 mm couleur
Genre : Film d'aventure
Durée : 120 minutes
Date de sortie : 1er décembre 1958 , 6 novembre 1959

Distribution
Yul Brynner : Jean Lafitte
Charlton Heston : Le général Andrew Jackson
Claire Bloom : Bonnie Brown
Charles Boyer : Dominique You
Inger Stevens : Annette Claiborne
Henry Hull : Ezra Peavey
E.G. Marshall : Le gouverneur William Claiborne
Lorne Greene : Mercier
Ted de Corsia : Le capitaine Rambo
Douglass Dumbrille : Le percepteur du port
Friedrich von Ledebur : Le capitaine Bart
Kathleen Freeman : Tina

La seule réalisation d'Anthony Quinn, qui nous relate un épisode de la vie de Jean Lafitte, pirate français bien connu, qui fit de la baie de Barataria, près de la Nouvelle-Orléans, un royaume pour la flibuste.

Ce passage relate sa participation au conflit anglo-américain du 19ème siècle, rarement raconté, et de la relation de Lafitte avec le futur Président, Andrew Jackson.

Quinn choisit deux acteurs parfois cabotins, Yul Brynner et Charlton Heston, pour les deux rôles destinés à attirer le public. Autour d'eux, on trouve des acteurs souvent croisés dans les films ou séries d'action, Inger Stevens, Lorne Green, ainsi que Charles Boyer, venu 'franciser' le film.

Trappeurs et pirates mélangés donnent à ce film une tonalité entre western et film de pirates.

C'est un film qui se laisse regarder, auquel je reproche par contre l'abus de décors en studio, y compris pour le bayou louisianais. De belles trognes dans les seconds rôles donnent du relief à ce film également.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
The Shadow
Nouveau MB Fondateur
Nouveau MB Fondateur

Messages : 325
Cartouches : 620
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/04/2010
Localisation : LaHood US-CA

http://westerns-adventures.creer-forums-gratuit.fr

Revenir en haut Aller en bas

The BUCANEERS

Message par pike bishop le Mar 20 Avr - 23:01

Je ne pense pas qu' ANTHONY QUINN ait apporté quelque chose de personnel à ce film..
Gendre de Cecil B DE MILLE, je crois qu'il n'a fait qu'exécuter ce que son beau-père malade
et en fin de vie lui dictait...C'est d'ailleurs le remake d'un film des années 30 de CECIL B
avec FREDERICH MARCH dans le rôle de LAFFITTE..
Tout dans le film sent la réalisation DE MILLE, abondance des scènes de foules en studio
esthétique, jeu avec emphase, conception des plans, choix des comédiens (YUL et CHARLTON
venaient de tourner les 10 Comdments avec CECIL) le prologue (absent de certaines copies
et gardé en VOST même dans les VF est présenté par CECIL himself...)
WILCOXON aussi, l'éternel associé de CECIL devait avoir l'oeil à tout ça.
C'est dommage que QUINN n'ait jamais récidivé avec une vision personnelle..Je crois qu'à côté
de la comédie, il s'exprimait par la peinture...
avatar
pike bishop
Jack Beauregard
Jack Beauregard

Messages : 213
Cartouches : 223
Réputation : 1
Date d'inscription : 13/04/2010
Localisation : variable

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum