Charles Bronson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Charles Bronson

Message par Invité le Sam 6 Oct - 18:38

Charles Bronson, de son vrai nom Charles Dennis Buchinsky, est un acteur américain, né le 3 novembre 1921, à Ehrenfeld, en Pennsylvanie, et décédé le 30 août 2003 à Los Angeles.

Avec son physique impressionnant et son visage dur, Charles Bronson fut souvent habitué à des rôles virils, dont quelques-uns sont entrés dans la légende. Il reste pour des générations de cinéphiles l'inoubliable homme à l'harmonica de Il était une fois dans l'Ouest, le roi du tunnel de La Grande Évasion, un des Douze Salopards, un des Sept Mercenaires et le Justicier dans la ville.

Il côtoya les plus grands acteurs de son temps, tels que Steve McQueen, Gary Cooper, Yul Brynner, Lee Marvin, Henry Fonda, Anthony Quinn, Lino Ventura, Alain Delon, ou Ernest Borgnine et tourna avec quelques grands cinéastes tels que Sergio Leone, Robert Aldrich, John Sturges, Vincente Minnelli, Terence Young, René Clément, Michael Winner, J. Lee Thompson ou Sydney Pollack.



Début au théâtre

Onzième enfant d'une famille juive ouvrière d'origine lituanienne, mais d'ascendance Tatare[3], Charles Bronson est d'abord mineur de fond, puis mitrailleur de queue d'un bombardier pendant la Seconde Guerre mondiale. Démobilisé en février 1946, il part pour Philadelphie tenter sa chance et s'inscrit l'année suivante dans une école de dessin, il a alors 27 ans. Sur place, il noue une amitié avec un dénommé Jack Klugman avec lequel il partage un appartement jusqu'en 1949. Durant cette période, il entre dans la troupe de théâtre local et joue des rôles secondaires dans divers pièces. Il passe ainsi une audition avec Elia Kazan pour Un tramway nommé Désir de Tennessee Williams. En 1949, il épouse Harriet Tendler à Atlantic City, qu'il avait rencontré au théâtre deux ans plus tôt, avant de partir pour la Californie. La même année, il est admis au célèbre théâtre de Pasadena puis se fait remarquer dans The Great Highway d'August Strindberg. En 1951, Bronson obtient son premier grand film : La marine est dans le lac, d'Henry Hathaway.

Les premiers films

Avec son premier film, Bronson rencontre Gary Cooper. Ce dernier le conseilla et lui fut une aide précieuse pour la suite de sa carrière. Son rôle est celui d'un marin polonais, Wascylewski. Son second film, Le peuple accuse O'Hara, permet à Bronson de rencontrer le réalisateur John Sturges, qui saura se souvenir de l'acteur neuf ans plus tard lors du film Les Sept Mercenaires. Poursuivant les rôles, Bronson termine l'année avec Dans la gueule du loup où il incarne un docker musclé.

Charles Bronson a tourné plus de 150 films pour la télévision, entre 1952 et 1998.

Man with a camera (1958-1960), Empire (1962),
Les Voyages de Jamie McPheeters (1964), ainsi que
Family of cops (1996-1998).
En tant qu'artiste invité, l'acteur apparaît souvent en boxeur (M-Squad avec Lee Marvin, Playhouse 90, Roy Rogers, One step beyond) ou en méchant de western (Bonanza, Rawhide avec Clint Eastwood, Have gun, will travel, Gunsmoke). Il a également interprété un rôle de soldat pacifiste dans la série La Quatrième Dimension (Two avec Elizabeth Montgomery), et de gangster gitan dans Les Incorruptibles.

Sa carrière de cinéma débute dans les années cinquante, son service militaire effectué. Il est surtout connu pour ses rôles dans Les Sept Mercenaires de John Sturges, Il était une fois dans l'Ouest ou encore Soleil Rouge et des films de guerre (La Grande Évasion et Les Douze Salopards).

Consacré en Europe par Sergio Leone et René Clément (Le Passager de la pluie), Bronson trouve le succès aux États-Unis en 1974, grâce à Un justicier dans la ville, à l'âge de 52 ans. Il tourne quatre suites à ce film de Michael Winner, au fil des années. Le 5 octobre 1968, il épouse l'actrice anglaise Jill Ireland avec laquelle il vécut jusqu'au décès de celle-ci, victime d'un cancer du sein le 18 mai 1990, et avec qui il tourna de nombreux films. Il succombe à une pneumonie le 30 août 2003 à Los Angeles alors qu'il était atteint de la maladie d'Alzheimer.

L'éternel Indien

Charles Bronson au festival de Cannes 1987.Bien que d'origine lituanienne, Charles Buchinsky devint l'un des "Indiens" les plus célèbres de Hollywood. Dans le film pro-indien Bronco Apache de Robert Aldrich, Bronson joue un Indien ayant trahi les siens.

Il incarne un Indien rebelle dans le film de Delmer Daves : L'Aigle solitaire. Son interprétation grandiloquente sera détournée dans La Classe américaine de Michel Hazanavicius. Il sera, ensuite, un chef impérial dans le très réussi Le Jugement des flèches de Samuel Fuller.

Dans La Bataille de San Sebastian d'Henri Verneuil, il incarne un métis haineux opposé à l'invasion de son territoire.

Comme noté très justement par Sir Christopher Frayling, dans son livre sur Sergio Leone, Something to do with death, son légendaire tueur silencieux dans Il était une fois dans l'Ouest est aussi indien. Le flash back final nous montre clairement l'homme à l'harmonica sous les traits d'un jeune Amérindien.

Enfin, en 1972, il incarnera un terrifiant Indien vengeur dans Les Collines de la terreur de Michael Winner.



Filmographie

1951 : La marine est dans le lac (You're in the Navy now) (comme Charles Buchinsky)
1951 : Le peuple accuse O'Hara (The people against O'Hara) (comme Charles Buchinsky)
1951 : Dans la gueule du loup (The Mob) (comme Charles Buchinski)
1952 : Je retourne chez maman (The marrying kind) de George Cukor (comme Charles Buchinsky)
1952 : Duel dans la forêt (Red skies of Montana) de Joseph M. Newman (comme Charles Buchinsky)
1952 : Mes six forçats (My Six Convicts) de Hugo Fregonese (comme Charles Buchinsky)
1952 : Courrier diplomatique (Diplomatic Courier) de Henry Hathaway (comme Charles Buchinsky)
1952 : Mademoiselle gagne tout (Pat and Mike) de George Cukor (comme Charles Buchinsky)
1952 : Gosse des bas-fonds (Bloodhounds of Broadway) de Harmon Jones (comme Charles Buchinsky)
1952 : The Clown (The Clown) de Robert Z. Leonard (comme Charles Buchinsky)
1953 : L'Homme au masque de cire (House of Wax) d'André De Toth (comme Charles Buchinsky)
1953 : La Belle du Pacifique (Miss Sadie Thompson) de Curtis Bernhardt (comme Charles Buchinsky)
1953 : Chasse au gang (Crime Wave) d'André De Toth (comme Charles Buchinsky)
1953 : Tennessee Champ (Tennessee Champ) de Fred M. Wilcox (comme Charles Buchinsky)
1954 : Le Cavalier traqué (Riding Shotgun) d' André De Toth (comme Charles Buchinsky)
1954 : Bronco Apache (Apache) de Robert Aldrich (comme Charles Buchinsky)
1954 : Vera Cruz de Robert Aldrich (comme Charles Buchinsky)
1954 : L'Aigle solitaire (Drum Beat) de Delmer Daves
1955 : Le pacte des tueurs (Big House U.S.A.) de Howard W. Koch
1955 : Dix Hommes pour l'Enfer (Target Zero) de Harmon Jones
1956 : L'Homme de nulle part (Jubal) de Delmer Daves
1956 : Explosion (Explosion) de Don Weis
1957 : Le Jugement des flèches (Run of the Arrow) de Samuel Fuller
1958 : Syndicat du crime (Gang War) de Gene Fowler Jr
1958 : Confessions d'un tueur (Showdown at Boothill) de Gene Fowler Jr
1958 : Mitraillette Kelly (Machine-Gun Kelly) de Roger Corman
1958 : Dix, rue Frederick (Ten North Frederick) de Philip Dunne
1958 : L'Enfer des Humains (When Hell Broke Loose) de Kenneth G. Crane
1959 : La Proie des vautours (Never so Few) de John Sturges
1960 : Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) de John Sturges
1961 : Le Maître du monde (Master of the World) de William Witney
1961 : Tonnerre Apache (A Thunder of Drums) de Joseph M. Newman
1961 : X-15 (X-15) de Richard Donner
1962 : Un direct au cœur (Kid Galahad) de Phil Karlson
1962 : This Rugged Land (This Rugged Land) de Arthur Hiller
1963 : La Grande Évasion (The Great Escape) de John Sturges
1963 : Quatre du Texas (Four for Texas) de Robert Aldrich
1964 : Le Californien (Guns of Diablo) de Boris Sagal
1965 : Le Chevalier des sables (The Sandpiper) de Vincente Minnelli
1965 : La Bataille des Ardennes (Battle of the Bulge) de Ken Annakin
1966 : Propriété interdite (This Property Is Condemned), de Sydney Pollack
1967 : Les Douze Salopards (The Dirty Dozen) de Robert Aldrich
1968 : La Bataille de San Sebastian (Guns for San Sebastian) d' Henri Verneuil
1968 : Pancho Villa (Villa Rides) de Buzz Kulik
1968 : Adieu l'ami (Honor Among Thieves) de Jean Herman
1968 : Il était une fois dans l'Ouest (Once Upon a Time in the West) de Sergio Leone
1969 : L'Ange et le Démon (Twinky) de Richard Donner
1969 : Le Passager de la pluie de René Clément
1970 : La Cité de la violence (Citta Violenta) de Sergio Sollima
1970 : De la part des copains (Cold Sweat) de Terence Young
1970 : Les Baroudeurs (You can't Win'Em All) de Peter Collinson
1971 : Quelqu'un derrière la porte de Nicolas Gessner
1971 : Soleil rouge (Red Sun) de Terence Young
1972 : Le Solitaire de l'Ouest (Bull of the West) de Paul Stanley et Jerry Hopper
1972 : Les Collines de la terreur (Chato's land) de Michael Winner
1972 : Le Flingueur (The Mechanic) de Michael Winner
1973 : Cosa Nostra (Joe Valachi : I segreti di Cosa Nostra) de Terence Young
1973 : Le Cercle noir (The Stone Killer) de Michael Winner
1974 : Chino (Valdez II Mezzosangue) de John Sturges
1974 : Un justicier dans la ville (Death Wish) de Michael Winner
1974 : Mister Majestyk (Mister Majestyk) de Richard Fleischer
1975 : Le Bagarreur (Hard Times - The Street fighter) de Walter Hill
1975 : L'Evadé (Breakout) de Tom Gries
1976 : Le Solitaire de Fort Humboldt (Breakheart Pass) de Tom Gries
1976 : C'est arrivé entre midi et trois heures (From Noon Till Three) de Frank D. Gilroy
1976 : Monsieur St. Ives (St. Ives) de J. Lee Thompson
1977 : Raid sur Entebbe (Raid on Entebbe) de Irvin Kershner
1977 : Le Bison blanc (The White Buffalo) de J. Lee Thompson
1978 : Un espion de trop (Telefon) de Don Siegel
1979 : Avec les compliments de Charlie (Love and Bullets) de Stuart Rosenberg
1980 : Cabo Blanco (Cabo Blanco... Where Legends Are Born) de J. Lee Thompson
1981 : Chicanos, chasseur de têtes (Borderline) de Jerrold Freedman
1981 : Chasse à mort (Death hunt) de Peter Hunt
1982 : Un justicier dans la ville 2 (Death Wish II) de Michael Winner
1983 : Le Justicier de minuit (Ten To Midnight) de J. Lee Thompson
1984 : L'Enfer de la violence
1985 : Le Justicier de New York (Death Wish III)
1986 : La Loi de Murphy
1987 : Act of Vengeance (TV)
1987 : Protection rapprochée (Assassination)
1987 : Le justicier braque les dealers (Death Wish IV)
1988 : Le Messager de la mort
1989 : Kinjite, sujets tabous
1991 : The Indian Runner
1991 : Yes, Virginia, there is a Santa Claus (TV)
1993 : The Sea Wolf (TV)
1993 : Donato and Daughter (TV)
1993 : Le Grand Détournement
1994 : Le Justicier : L'Ultime Combat (Death Wish V: The Face of Death)
1995 : Une famille de flics (TV)
1995 : 100 years of the Hollywood Western de Jack Hatey, Jr (TV)
1996 : De Père en Flic ! (Family of Cops)
1997 : Une famille de flics 2 (TV)
1999 : Une famille de flics 3 (TV)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum