Nevada Smith (1966) Henry Hathaway

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nevada Smith (1966) Henry Hathaway

Message par Daniel le Lun 19 Avr - 20:16

Nevada Smith

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Synopsis

Lorsque les parents du jeune Max Sand trouvent la mort dans des conditions atroces, torturés et défigurés, celui-ci n'a alors plus qu'une idée en tête : retrouver leurs trois agresseurs et les tuer. Armé de sa seule détermination, mais aidé par l'instinct de survie que lui a légué sa mère, il se lance sur leurs traces, d'abord dans les lieux mal famés d'Abilene puis dans les bayous de Louisiane, enfin à nouveau dans l'Ouest.

Fiche technique

Titre original : Nevada Smith
Réalisation : Henry Hathaway
Scénario : John Michael Hayes d'après l'œuvre de Harold Robbins
Musique : Alfred Newman
Durée : 130 minutes

Distribution

Steve McQueen………... Max Sand / Fitch / Nevada Smith
Brian Keith…………….... Jonas Cord
Janet Margolin……….... Neesa
Martin Landau……….... Jesse Coe / Jack Langely
Arthur Kennedy……….. Bill Bowdre
Suzanne Pleshette…… Pilar
Raf Vallone…………...... le père Zaccardi
Karl Malden…………..... Tom Fitch
Pat Hingle…………….... « Big-foot », un garde-chiourme (surnom traduit en français par « Pue-des-pieds »)
Howard Da Silva…….. gardien chef du bagne
Paul Fix………………..... shérif Bonnell
Ted de Corsia…………. Hudson, le barman


Malgré qu'il soit trop vieux pour le rôle, Steve McQueen est tout simplement remarquable dans la peau de ce jeune métis. Le thème principal de ce western est la vengeance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le film est tiré d'un passage du roman, The Carpetbaggers, de Harold Robbins où il raconte la jeunesse de Nevada Smith. Les Ambitieux (The Carpetbaggers), tiré du même roman et racontant la vie adulte de Nevada Smith, est sorti deux ans auparavant, avec Alan Ladd dans le rôle principal.


Voici le début du film Nevada Smith où vous pourrez apprécier la splendide musique de Alfred Newman.



La fin du film. La vengeance arrive à son terme pour Max Sand alias Nevada Smith, il blesse gravement avec son revolver Tom Fitch qui le supplie de l'achever. Mais pour le jeune Max Sand, on n'achève pas un salopard de cet acabit, on le laisse plutôt se vider au bout de son sang au bord de la rivière.

avatar
Daniel
Jules Verne 54
Jules Verne 54

Messages : 325
Cartouches : 412
Réputation : 1
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevada Smith (1966) Henry Hathaway

Message par Guybo le Sam 24 Avr - 7:44

Howdy !!!

Voici une belle affiche ainsi que quelques belles photos de ce beau film...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ci dessous : Steve McQueen prend la pose entre deux plans avec les dames...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Suzanne Pleshette, une jolie frimousse...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ci dessous un visage familier dans bon nombres de westerns, son nom : L Q Jones

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ci dessous un autre spécialiste des seconds rôles : Pat Hingle

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Happy Trails,

Guybo.
avatar
Guybo
Ernst Graeber
Ernst Graeber

Messages : 2658
Cartouches : 2827
Réputation : 8
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 55
Localisation : Canyon de Chelly

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevada Smith (1966) Henry Hathaway

Message par Guybo le Ven 30 Avr - 7:02

Howdy !!!

Voici encore une belle photo du film de ma collection personnelle pour votre plaisir visuel...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Happy Trails,

Guybo.
avatar
Guybo
Ernst Graeber
Ernst Graeber

Messages : 2658
Cartouches : 2827
Réputation : 8
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 55
Localisation : Canyon de Chelly

Revenir en haut Aller en bas

bof...

Message par Frog Jones le Mer 28 Juil - 11:05

Howdy,
Je n'ai pas aimé ce film, je l'ai trouvé très long, lent, très violent et immoral.

Selon moi Steve McQueen n'entrait pas dans son personnage, j'ai trouvé qu'il avait l'air détaché. Peut-être avait-il l'air trop âgé pour son rôle et pour agir comme cela ? (Bien qu'il n'y ait pas d'âge pour être un "bad guy"...)

A force d'être vindicatif, il devient comme ceux qu'il combat. La scène finale le prouve; il laisse "crever" Tom Fitch au bord de la rivière.
Immoral, noir, aucun espoir!
Le fait qui m'a dérangé est peut-être justement qu'il n'y a aucun espoir, il devient ce qu'il voulait détruire et cela ne lui apporte absolument rien...

Le monde n'est pas tout rose mais il n'est pas tout noir non plus ! (heureusement d'ailleurs sunny )

Guybo : je ne vois pas ce qu'on peut qualifié de beau dans ce film si ce n'est les paysages ! Wink

Voilà après ce n'est que mon humble avis de grenouille à âme sensible Very Happy
avatar
Frog Jones
Lago-city
Lago-city

Messages : 94
Cartouches : 108
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/05/2010
Localisation : Se mirant dans la glace de son étang

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevada Smith (1966) Henry Hathaway

Message par Guybo le Dim 8 Aoû - 16:43

Frog Jones a écrit:
Je n'ai pas aimé ce film, je l'ai trouvé très long, lent, très violent et immoral.

Guybo : je ne vois pas ce qu'on peut qualifié de beau dans ce film si ce n'est les paysages ! Wink

Voilà après ce n'est que mon humble avis de grenouille à âme sensible Very Happy

Howdy Frog Jones,

Tu as raison, c'est un film assez négatif et le rôle de Steve McQueen est pour le moins ambigu. Les paysages sont en éffet magnifiques !

Merci de ton avis critique, que nous apprécions tous. Tout ne peut évidemment pas plaire à tout le monde. Ce serait sinon un monde bien monotone...

Happy Trails,

Guybo.
avatar
Guybo
Ernst Graeber
Ernst Graeber

Messages : 2658
Cartouches : 2827
Réputation : 8
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 55
Localisation : Canyon de Chelly

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevada Smith (1966) Henry Hathaway

Message par Tyrone le Mer 27 Aoû - 17:15

Un grand western que j'aime à revoir  Wink

(US Western) Alfred Newman - Nevada Smith

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Shoot First ... or Die * That is The Question !       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ~
avatar
Tyrone
Shérif Dan Blaine
Shérif Dan Blaine

Messages : 9379
Cartouches : 11418
Réputation : 15
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 59
Localisation : Far West

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevada Smith (1966) Henry Hathaway

Message par Cooper le Jeu 28 Aoû - 15:14

Western classique dans sa réalisation, Nevada Smith bénéficie d’une histoire solide, d’acteurs inspirés et de quelques séquences mémorables. Son manque de rythme est toutefois un sacré handicap.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Alors que le western spaghetti déferle sur le monde grâce au triomphe de la trilogie des dollars de Sergio Leone, redéfinissant au passage tous les canons du genre, le cinéaste Henry Hathaway a l’audace de relever un terrible défi : celui de tourner un long-métrage dont l’histoire pourrait très bien fournir un prétexte aux délires baroques d’un Leone ou d’un Corbucci, mais dans un style purement américain. Ainsi, le thème de la vengeance d’un jeune homme qui poursuit les trois meurtriers de ses parents est l’occasion pour les auteurs de réfléchir sur les traditionnelles notions de bien et de mal, avec intervention d’un curé en cours de route afin de remettre le personnage principal sur le bon chemin.

Malgré une première séquence assez violente pour initier le cycle de la vengeance, le style d’Hathaway, étrangement assagi, voire assoupi, ne parvient pas à maintenir la tension durant la totalité d’une projection qui paraît bien longue (le film fait tout de même plus de deux heures). Cette impression de lenteur vient de la trop grande linéarité d’un script au rythme ternaire trop prévisible (le héros tue les trois meurtriers l’un après l’autre).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Toutefois, conscient des limites de leur script, les auteurs ont sauvé le long-métrage du naufrage grâce à une étonnante seconde partie qui se déroule en Louisiane, cadre pour le moins original et hors-sujet pour un western. Ce passage central qui réoriente le film vers un univers carcéral dont il faut s’échapper (un thème qui poursuit Steve McQueen depuis La grande évasion jusqu’à Papillon) est de loin le plus réussi, notamment grâce à l’intervention du joli personnage féminin interprété avec fraîcheur par Suzanne Pleshette. Alors que le personnage incarné par Steve McQueen n’est jusque-là qu’une froide machine à tuer, il s’humanise au contact de cette femme, prenant peu à peu conscience des conséquences de ses actes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dès lors, le long-métrage d’Hathaway se dote d’une valeur morale indéniable, sans jamais tomber dans le travers moralisateur de bon nombre de westerns américains. Si l’on peut regretter que Steve McQueen apparaisse trop vieux pour jouer le rôle d’un ado (il avait 36 ans au moment du tournage), il faut lui reconnaître un certain talent d’interprétation. Il est soutenu par un casting de seconds couteaux charismatiques, tandis que Karl Malden s’impose comme un méchant d’anthologie. La confrontation finale, les séquences dans le bayou et la majesté des paysages font de ce Nevada Smith un western de très belle facture. Dommage que le montage ne soit pas plus concis et que la réalisation ne soit pas plus audacieuse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Steve McQueen : Max Sand / Nevada Smith
Sources critiques: aVoir-aLire

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7212
Cartouches : 8446
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevada Smith (1966) Henry Hathaway

Message par Cooper le Jeu 28 Aoû - 15:54

Visuel DVD
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7212
Cartouches : 8446
Réputation : 41
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevada Smith (1966) Henry Hathaway

Message par J.Randall le Jeu 28 Aoû - 17:51

Pour informations de complément sur ce western:

Dans le roman dont est tiré le film, Max Sand a seize ans au début de l'histoire. Le scénario a dû être adapté pour s'accommoder des trente-cinq ans de Steve McQueen.
Pour les besoins du film, l'équipe a filmé pas moins de quarante-six endroits différents partagés entre l'Inyo National Forest et la Owens Valley, dans la partie est de la Sierra Nevada.
La scène de bagarre opposant Steve McQueen et Martin Landau se déroule dans une étable. Dans le script original, Max est accroupi derrière une palissade, ouvre la porte de l'enclos et laisse sortir le bétail. Or durant le tournage de la scène, certaines bêtes ont bien emprunté la sortie tandis que d'autres ont défoncé la palissade, obligeant l'acteur à fuir le bétail déchaîné. Le réalisateur a tout de même conservé cet incident dans le film et a rajouté d'autres passages tournés en studio pour assurer la continuité de l'action.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour retrouver un des assassins de ses parents, Max se laisse prendre et se retrouve condamné au bagne dans les marécages de la Louisiane. Steve McQueen revivra une situation similaire dans le film Papillon, sorti en 1973.
le nom Nevada Smith inspirera plus tard George Lucas pour Indiana Jones, l'appelant à l'origine Indiana Smith avant de changer son nom de famille à la demande de Steven Spielberg.


avatar
J.Randall
Wanted: Dead or Alive
Wanted: Dead or Alive

Messages : 279
Cartouches : 304
Réputation : 3
Date d'inscription : 23/08/2014
Age : 50
Localisation : Las Tunas - Los Angeles Country, California

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevada Smith (1966) Henry Hathaway

Message par Tyrone le Sam 30 Aoû - 18:19

Bonne initiative !
merci pour ta participation J.Randall  

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Shoot First ... or Die * That is The Question !       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ~
avatar
Tyrone
Shérif Dan Blaine
Shérif Dan Blaine

Messages : 9379
Cartouches : 11418
Réputation : 15
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 59
Localisation : Far West

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevada Smith (1966) Henry Hathaway

Message par Tyrone le Ven 5 Fév - 19:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mon avis : C'est un western que j'aime beaucoup ,
pour l'histoire et pour le jeu remarquable de Steve McQueen ;
Cette vengeance que rien n'arrête , me captive (œil pour œil ...)
mais je me délecte aussi avec les seconds rôles aux mines patibulaires
comme Martin Landau  , Karl Malden
et même certain troisièmes couteaux qu'on aperçoit ça et là ,
Lyle Bettger , Paul Fix  , Howard Da Silva  , Pat Hingle
La seule partie du film que je trouve d'un ennui latent
au re-visionnage est la  période de bagnard dans les marécages,
heureusement que Suzanne Pleshette
vient égailler de son charme quelques scènes .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     Shoot First ... or Die * That is The Question !       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ~
avatar
Tyrone
Shérif Dan Blaine
Shérif Dan Blaine

Messages : 9379
Cartouches : 11418
Réputation : 15
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 59
Localisation : Far West

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nevada Smith (1966) Henry Hathaway

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum