American Ninja (1985) Menahem Golan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

American Ninja (1985) Menahem Golan

Message par Cooper le Mar 20 Sep - 14:21

AMERICAN NINJA

Ou AMERICAN WARRIOR :  film d'action Ninja de 1985 produit par Menahem Golan et Yoram Globus Cannon Films. Réalisé par Sam Firstenberg, qui s'est spécialisé dans ce genre dans les années 1980, le film et les différentes suites mettent en scéne Michael Dudikoff dans le rôle titre, avec Steve James son fidèle partenaire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

SYNOPSIS

Joe Armstrong (Michael Dudikoff), un orphelin qui n'a que le respect pour les arts martiaux, se retrouve sur une base militaire américaine aux Philippines après qu'un juge lui donne un choix de l'enrôlement ou la prison.

Sur une de ses premières missions il doit escorter et conduire un convoi d'armes, sur la route le convoi est attaqué par un groupe de rebelles qui tentent de voler les armes des camions et d'enlever Patricia (Judie Aronson), la fille du colonel de base. Joe sauve Patricia et met en défaite tous les rebelles, mais des ninjas apparaissent soudainement et tuent tout les militaires du convoi. Joe s'enfuit avec Patricia et la ramène saine et sauve à la base, mais sans le reste des membres du convoi. A la base, Joe passe en conseil de discipline par le colonel William Hickock (Guich Koock) et le Master Sergeant Rinaldo (John LaMotta) pour avoir désobéi à un ordre direct.

Cela conduit ses supérieurs à conclure que Joe est coupable de manquement de collaboration ou de simple incompétence. Même ses collègues soldats le tiennent pour responsable de la tragédie et de la perte des leurs. Dans le même temps, le chef des rebelles de l'Armée Noire des Ninjas (Tadashi Yamashita) entame une  vengeance contre les militaires qui ont perturbés ses plans, commandé par un puissant homme d'affaires et trafiquant d'armes du nom de Victor Ortega (Don Stewart) celui-ci envoi ses Ninjas sous les ordres de "Black Star" pour éliminer Joe Armstrong.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Sam Firstenberg
Production : Yoram Globus et Menahem Golan
Scénario : Gideon Amir et Avi Kleinberger
Distribution : The Cannon Group Inc
Date de sortie (s) : le 30 août 1985
Durée : 95 min.
Pays d'origine : Etats-Unis[

DISTRIBUTION

Michael Dudikoff -  Joe Armstrong
Steve James - Le Caporal. Curtis Jackson
Judie Aronson - Patricia Hickock
Guich Koock - colonel William T. Hickock
John Fujioka - Shinyuki
Don Stewart - Victor Ortega
John LaMotta - MSgt. Rinaldo (comme John La Motta)
Tadashi Yamashita - Black Star Ninja
Phil Brock - Pvt. Charley Madison
Richard Norton - MP (non crédité)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

PRODUCTION

Le film a été à l'origine appelé guerrier américain (Américan Warrior), mais a été changé de nom (American Ninja) avant sa sortie. (inclus sur le DVD) le titre original. En Allemagne, cependant, le film est sorti sous le titre de combattant américain. Il a également été le premier des trois films avec toujours Michael Dudikoff et Steve James, les trois autres étant American Ninja 2: La Confrontation - American Warrior II (le chasseur) et Force de frappe (American Ninja 4)


Dernière édition par Cooper le Sam 24 Jan - 18:32, édité 1 fois

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7271
Cartouches : 8515
Réputation : 45
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: American Ninja (1985) Menahem Golan

Message par Cooper le Mar 20 Sep - 14:36



Dernière édition par Cooper le Sam 24 Jan - 18:33, édité 1 fois

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7271
Cartouches : 8515
Réputation : 45
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: American Ninja (1985) Menahem Golan

Message par Cooper le Mar 20 Sep - 14:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Cooper le Sam 24 Jan - 18:37, édité 1 fois

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7271
Cartouches : 8515
Réputation : 45
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: American Ninja (1985) Menahem Golan

Message par Cooper le Sam 24 Jan - 18:26

AMERICAN NINJA
Le film dans sa version française


_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7271
Cartouches : 8515
Réputation : 45
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: American Ninja (1985) Menahem Golan

Message par The Wraith le Dim 27 Sep - 11:38

American Warrior (1985) Sam Firstenberg
Sous le titre alternatif : American Ninja 1

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Acteurs principaux : Michael Dudikoff, Richard Norton, Nick Nicholson, Jim Gaines, Steve James, Judie Aronson, Guich Koock, Eric Hahn, Henry Strzalkowski

La réalisation des films de ninja ne se limite pas aux Godfreyries Harrisoniennes, certes très drôles, mais peu flatteuses pour l'art du Ninjutsu. Non, certains ont préféré aborder ce sujet de manière plus sérieuse, plus éducative, mais sans renier le côté ludique que se doit de posséder tout bon film de divertissement. Sam Firstenberg est de ceux-là.

De son vrai prénom Shmulik, Samuel Firstenberg a quitté la Pologne très jeune pour venir commettre ses méfaits cinématographiques aux USA. Au début des années 80, il se décide à surfer sur la vague ninja qui ébranle alors le milieu du film d'action américain. Il s'essaie à ce genre en réalisant en 1983 "Ninja II" alias "La Revanche du Ninja", et dans la foulée la même année "Ninja III the Domination", deux très bons nanars avec l'ineffable Shô "je fais jouer mes enfants dans mes films" Kosugi en vedette.

Seulement voilà, difficile pour les jeunes Américains blancs friands d'action et d'hommes en noir de s'identifier à un héros ninja niakoué. Trop bridé ! Sam se pose deux secondes, réfléchit un moment et se dit : "et si le héros ninja était américain ?". Bingo ! En plus, le patriotisme, ça marche bien au niveau marketing. La Cannon, toujours prête à financer n'importe quoi, donne son feu vert et, histoire de bien enfoncer le clou, on décide logiquement de nommer le film "American Ninja" ("American Warrior" en français).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il s'agit alors de trouver des acteurs acceptant de se compromettre dans cette production. Pour jouer le ninja américain, il fallait quelqu'un qui ait du charisme, qui sache faire passer ses émotions à travers un regard, capable d'interpréter toute la dualité du ninja occidental, ce choc entre deux cultures extrêmes, le tout avec des qualités physiques dignes d'un véritable athlète. Choix difficile car à l'époque, les Stallone et consorts font la fine bouche. Voyant le désarroi de Sammy, Menahem Golan lui souffle un ou deux conseils :

-"Tu sais, quand j'ai réalisé "L'Implacable Ninja", j'ai repéré un figurant qui portait très bien la cagoule, je vais te le présenter ; en plus, vous allez bien vous entendre parce qu'il est Russe comme toi"

- "Mais moi je suis Polonais"
- "Oui, oui, bien sûr, tout ça c'est pareil, c'est bonnet rouge et rouge bonnet".

Et c'est ainsi que Michael Joseph Stephen Dudikoff pu enfiler sa tenue noire une nouvelle fois, mais rêve américain oblige, pour tenir le premier rôle ce coup-ci.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avatar
The Wraith
Phantom
Phantom

Messages : 380
Cartouches : 414
Réputation : 8
Date d'inscription : 13/07/2015
Localisation : LE NEANT

Revenir en haut Aller en bas

Re: American Ninja (1985) Menahem Golan

Message par The Wraith le Dim 27 Sep - 11:53

Le Film

Le pitch est simple : Joe Armstrong (Joe Bras-Fort, incarné par le monolithique et dyslexique Michael Dudikoff) est un militaire au passé mystérieux, amnésique de son enfance. En poste aux Philippines, il va être confronté à une organisation internationale de vendeurs d'armes équipée d'une escouade de ninjas, et qui se fournit auprès de l'armée. Il devra accomplir sa quête de purge militaire accompagné de son fidèle Curtis Jackson (Steve James dans ses débuts de second couteau).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Film d'action typique des productions Cannon, "American Warrior" nous permet d'apprécier une autre forme de 2 en 1. On y mélange allègrement un style classique d'action, opposant militaires yankees et rebelles basanés dans les jungles des Philippines, avec un style plus moderne de films de ninjutsu.

Soutenu par une réalisation à l'avenant, le film développe une approche informative du ninjutsu en employant à travers tout le film une quantité incroyable d'armes ninjas différentes, au point que ça en devient ridicule, chaque sous-fifre ninja ayant sa spécialité (évidemment insuffisante face aux simples poings de notre vénérable héros).

On est jeté dans le bain dès le début du film par l'attaque d'un convoi militaire par de vils rebelles, le tout rapidement saupoudré de crème de ninja passant à l'action dans un déluge de shurikens, katana, et autres chaînes assassines. Les ninjas sont en noir (ça tape), le chef ninja a le nez qui dépasse de sa cagoule (ça tape pas) ainsi qu'une petite étoile noire dessinée sur la joue. C'est normal, c'est Black Star Ninja !!

Cette intervention permet à notre héros de s'illustrer en bottant un ou deux derrières et de poser ainsi les deux camps : les méchants ninjas, et le gentil Michael. Et que l'on ne s'inquiète pas, on voulait un film d'action, et bien le client va être servi. Du début à la fin, les séquences baston s'enchaînent régulièrement, entrecoupées de quelques grumeaux de scénar, et ce jusqu'au final apocalyptico-orgasmique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Michael prouve aux Ninjas qu'il est plus fort qu'une flèche

avatar
The Wraith
Phantom
Phantom

Messages : 380
Cartouches : 414
Réputation : 8
Date d'inscription : 13/07/2015
Localisation : LE NEANT

Revenir en haut Aller en bas

Re: American Ninja (1985) Menahem Golan

Message par The Wraith le Dim 27 Sep - 12:04

Michael Dudikoff nous offre autant d'expressions qu'un bloc de béton, avec à son actif deux visages différents : le visage de base (95% du temps) et le visage souriant (5%).

Pour renforcer cette large palette d'acting, il bénéficie d'autant de dialogues qu'un autiste sous hypnotiques (il ne parle pas avant 15 minutes de film, puis il faut attendre à nouveau 10 minutes avant qu'il n'ouvre une seconde fois la bouche).

De toutes façons, pas besoin de parler pour se faire des copains de régiment, il lui suffit d'en bastonner un ou deux pour montrer qu'en fait, il est sympa et qu'au fond de lui, il a un coeur gros comme ça.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Michael sait nous ravir en esquivant des balles à bout portant ou en arrêtant des flèches à la main ou à la pelle. Il détourne des camions à coup de crochet, fait des cascades en moto rouge, s'accroche à des hélicos, joue les Yamakasis mais conserve toujours un brushing aussi fixe que son visage, bref, c'est lui le Héros.

Heureusement, pour ne pas que l'on s'ennuie trop en pensant regarder un documentaire sur la vie d'un paralytique facial muet, Sam Firstenberg accole à Michael des partenaires de jeu à l'opposé de son style.

Tout d'abord l'héroïne, fille de général, hystérique et inconsciente qui passe son temps à brailler et à se plaindre de tout (comme par exemple de l'état de ses chaussures et de ses cheveux alors qu'elle est poursuivie par une horde sauvage de ninjas).

Son rôle est digne des pires filles à papa pourries gâtées, mais elle est là pour montrer que Michael est un être humain et qu'aussi mystérieux qu'il soit, il a des sentiments (ou tout du moins des pulsions). De plus, il est toujours bon pour le scénariste de faire enlever la copine du héros pour le motiver un peu dans sa tâche.


nanarland.com/Chroniques/-american-warrior.
avatar
The Wraith
Phantom
Phantom

Messages : 380
Cartouches : 414
Réputation : 8
Date d'inscription : 13/07/2015
Localisation : LE NEANT

Revenir en haut Aller en bas

Re: American Ninja (1985) Menahem Golan

Message par Cooper le Dim 27 Sep - 20:55

Merci pour ce complément sur la fiche cinéma de ce film The Wraith !  

En plein essor dans les années 80 grâce à quelques beaux succès dans le domaine de l’action, la firme Cannon dirigée par Menahem Golan et Yoram Globus a connu un déclin progressif à cause d’une série de films dont les incontournables American warrior réalisés par Sam Firstenberg avec le très musclé et très inexpressif Michael Dudikoff font partie des pépites que tout amateur de film Z se doit de posséder.

Mélangeant tous les genres à la mode - du film d’action à la Schwarzenegger, en passant par les figures classiques des arts martiaux et les cascades à la James Bond - ce tout premier American warrior (1985) cherche à exploiter tous les bons filons avec un budget modeste et un scénario anémique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avec sa psychologie, ses dialogues écrits sur le vif, ses acteurs qui évoluent en roue libre et sa réalisation qui flingue tous les efforts de l’équipe technique par un mauvais choix systématique au niveau des angles des prises de vue, ce long-métrage improbable multiplie les bévues. Au dixième degré, le résultat final finit par devenir fort sympathique et même franchement comique à certains moments.

A noter que la musique très présente (mélange de synthé et d’orchestrations stridentes) ajoute à l’humour involontaire du métrage en soulignant chaque action de manière insistante.

Alors que ce produit semblait destiné à l’unique marché vidéo, généralement moins regardant sur la qualité, American warrior est sorti sur les écrans du monde entier avec un succès qui laisse rêveur aujourd’hui. La France ne fut pas en reste puisqu’elle a permis à ce premier film de la série d’obtenir un score très enviable de plus de 869 000 entrées dans l’hexagone à la fin du mois de janvier 1986.

Autant dire qu’un tel chiffre semble surréaliste au vu de la déplorable qualité de ce film pourtant improbable au box office. Très satisfaite du résultat, la Cannon a donc financé de nombreux autres produits estampillés Firstenberg / Dudikoff, dont la suite directe d’American warrior intitulée en France Le ninja blanc (1987).


Source: avoir-alire.com/american-warrior-la-critique

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7271
Cartouches : 8515
Réputation : 45
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: American Ninja (1985) Menahem Golan

Message par Chris 68 le Lun 28 Sep - 19:43

L'excellente musique qui accompagne les divers films de la série "AMERICAN NINJA",
avec Michael Dudikoff,
Bande originale de George S. Clinton et Michael Linn.



AMERICAN NINJA III: BLOOD HUNT (George S. Clinton/ Lisa Kauppi):
00:00 The Cobra Strikes

AMERICAN NINJA (Michael Linn):
04:15 Prologue
07:05 Main Credits
09:10 Yeah, You Understand
09:54 Romp In The Jungle
12:42 Comb Anyone?
13:33 Convoy Attack
16:45 The End

AMERICAN NINJA II: THE CONFRONTATION (George S. Clinton):
27:26 Main Title
29:16 Big Love
31:20 Bar Ropom Brawl (Calypso)
34:11 Arena Finale
40:38 Truckin'

AMERICAN NINJA III: BLOOD HUNT (George S. Clinton):
43:45 Jap Garden
44:41 Car Chase
49:26 Airbourne

AVENGING FORCE (George S. Clinton):
54:12 Attack Of The Musicians
57:26 Main Title
59:42 Chase
01:01:54 The Glue
01:10:04 To New Orleans
01:11:41 Masks On!
01:13:37 Daisy's Dinner

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chris 68
1er Mercenaire
1er Mercenaire

Messages : 677
Cartouches : 722
Réputation : 23
Date d'inscription : 01/06/2014
Localisation : El Paso (Texas)

Revenir en haut Aller en bas

Re: American Ninja (1985) Menahem Golan

Message par Chris 68 le Mer 4 Oct - 18:31

Revu ce film en DVD hier soir, Michael Dudikoff, symbolisa le mythe du "ninja" dans les années 80, il méritait donc bien sa place dans ces films à succès de chez "CANNON GROUP".

Michael Dudikoff est né le 8 octobre 1954 à Redondo Beach, en Californie, dans une famille d’origine russe. Atteint d’une forme sévère de dyslexie qui l'handicape encore aujourd’hui, le jeune Michael n’en poursuit pas moins des études pour devenir pédopsychiatre.

Mais le destin va en décider autrement… Alors que le jeune homme travaille comme serveur pour payer ses études, un agent de casting remarque son physique avantageux et lui propose de devenir mannequin. Après les séances photo, Michael ne va pas tarder à enchaîner avec les plateaux de tournage, notamment télévisuels.

Dès la fin des années 70, il tient des rôles dans des feuilletons comme « Dallas » et « Happy days ». Malgré le problème de sa dyslexie, qui lui impose un sévère travail de mémorisation de ses textes, il poursuit sa carrière de comédien, tenant progressivement des rôles plus physiques.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chris 68
1er Mercenaire
1er Mercenaire

Messages : 677
Cartouches : 722
Réputation : 23
Date d'inscription : 01/06/2014
Localisation : El Paso (Texas)

Revenir en haut Aller en bas

Re: American Ninja (1985) Menahem Golan

Message par Cooper le Jeu 5 Oct - 18:08

En 1981, le réalisateur-producteur Menahem Golan, spécialiste du film d'action, embauche Michael Dudikoff pour tenir un petit rôle dans « L’Implacable Ninja ».

Se distinguant sur ce tournage, Michael va obtenir sa grande opportunité quatre ans plus tard dans une autre production de Menahem Golan en tenant le rôle principal de « American Ninja », originellement prévu pour Chuck Norris. Le tandem que forme Michael Dudikoff avec l’acteur noir Steve James remporte les suffrages du public et contribue grandement à la mode du film de ninja, donnant naissance à toute une série de films.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Michael Dudikoff

Michael devient l’une des vedettes de la firme Cannon, maison de production de Menahem Golan, grande pourvoyeuse des films du genre et de séries B des années 80. Sportif, Michael n'en est pas pour autant un vrai artiste martial : au moins au début de sa carrière, il est doublé par un cascadeur spécialisé pour les combats compliqués, le port de la cagoule de ninja rendant la substitution assez facile. Dans son premier film en vedette, c'est donc Richard Norton qui double Michael Dudikoff pour les cascades.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Richard Norton

_________________
ADMIN MARSHAL J. COOPER
« Je regardai, et voici que parut un cheval de couleur pâle, et celui qui le montait, se nommer mort, et l'enfer l'accompagnait ... «
( Pale Rider, le cavalier solitaire )  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Cooper
Adm. Marshal J. Cooper
Adm. Marshal J. Cooper

Messages : 7271
Cartouches : 8515
Réputation : 45
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 49
Localisation : Lahood-californie

http://roswell1947.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: American Ninja (1985) Menahem Golan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum